Images tagged "hiver2"

no images were found

  • Paco Alambron
    5 octobre 2012 at 15 h 11 min

    Comment ?! Pas encore de commentaires pour saluer le nouveau design ?
    Franchement, je suis un habitué des blogs politiques, et je dois avouer que celui-ci émarge bien haut dans la liste.
    Vidéos en ligne dès le lendemain de l’évènement, podcast à écouter sur son Ipod, photos… et du fond, avant tout, du fond. Je viens de m’inscrire à la newsletter et j’espère que Stéphane Beaudet (que je découvre en fort belle compagnie dans les galeries de photos !) va nous donner souvent à savoir, à comprendre et à réfléchir.
    Félicitations à l’équipe pour l’ergonomie et les multiples fonctionalités de ce blog.
    Longue vie à ce pas-tout-à-fait-nouveau blog !

  • licari
    5 octobre 2012 at 21 h 59 min

    Félicitations Stéphane, votre discours est remarquable, votre parcours également.
    Bonne continuation.

  • David
    8 octobre 2012 at 16 h 16 min

    Bravo! Nous sommes nombreux à penser de même sans oser ou sans pouvoir le dire.
    Bravo encore et merci

  • Michel LEBON (@mlb9146)
    8 octobre 2012 at 18 h 45 min

    Stéphane,
    Le racisme anti-blanc, mon fils l’a vécu lorsque du côté de Truffaut, une bande de « gentils voyous » lui a mis un couteau sous la gorge (mais on l’a su bien plus tard) tout en lui taxant son baladeur, et en lui balançant à la figure « voilà ce qu’on vous fait, à vous, les p’tits cons de français ».
    Moi aussi, dans les transports en commun, lorsque certains voulaient jouer l’affrontement dans la cohue, et forcer le passage devant moi avec un regard de défiance, allant même jusqu’à « l’épaule contre épaule », ou encore ma femme et ma fille, sur un trottoir du côté d’Evry, dans la même situation!
    L’histoire du « pain au chocolat » je l’ai vécu aussi à l’identique, lorsque voulant me restaurer vers midi dans une station-service du côté de Lyon, je n’y ai trouvé que des sandwiches halal et pas le « jambon-beurre » que je cherchais.
    Alors faut-il, aujourd’hui, fermer sa gueule pour ne pas laisser place au soupçon d’amalgame, tout en espérant que les choses s’arrangeront avec le temps et dans un grand élan de fraternité ?! Grande question.
    Je vais de ce pas appeler mes amis Zoheir et Mouhoub, vieux potes kabyles (tous 2 musulmans, le second étant Hadj) connus à Alger, pour savoir ce qu’ils en pensent.
    Mais, cher Stéphane, sache que je pense qu’on peut préserver « notre héritage politique et les valeurs humanistes qui sont les nôtres » sans faire preuve de faiblesse.
    Bien à toi!
    Amicalement

  • gentelet
    8 octobre 2012 at 19 h 18 min

    Ton angelisme fait chaud a entendre mais je suis philosophiquement contre l’islam. Cette religion est faite de prescriptions, le doute y est totalement absent et la notion de liberté individuelle y est proscrite. Tu serais incapable de me citer un seul pays de l’islam tolerant
    Je suis catholique et je constate que l’islam est la seule religion qui de nos jours encourage a tuer et détruire les lieus de culte en particulier catholiques, dans l’indifference generale. Je sais que tu vas me traiter d’islamophobe. J’ai l’habitude dans ma jeunesse j’ai ete traité d’anticommuniste primaire car je soutenai que l’URSS etait une dictature. Quand à la laicité dont tout le monde se gargarise, c’est une plaisanterie. La loi de 1901, une loi qui avait pour but de detruire l’influence de la religion catholique. Si les propos des deputés anticlericaux et certaines interventions de Combes étaient reprises à l’encontre de l’Islam, ton histoire de pain au chocolat apparaitrait comme une remarque bienveillante comparés aux insultes subies par les catholiques de l’époque et je parle pas des protestations des cliques comme le mRAP ou SOS Racisme.
    Par la suite, les bruits de bottes contre l’Allemagne et la déclaration de guerre en juillet 1914 ont atténué et fait disparaitre cette volonté destructrice la France ayant besoin des bons catholiques bretons comme chair a canon et de l’encadrement militaire souvent catholique.
    J’hésitais entre les candidats. J’avais une preference pour Fillon. Si tes propos refletent sa pensée, il ne gagnera jamais l’election presidentielle et de toute façon, sur ce point important, il fera la meme politique que Hollande.
    cordialement

  • Berman
    8 octobre 2012 at 22 h 41 min

    Le croissant, lui, est bien un symbole national… apprécié de tous musulman ou pas!

  • Bobe TULLY
    8 octobre 2012 at 23 h 49 min

    Cher tous,
    Quelqu’un peut-il me dire ce que signifie être musulman?
    Est-ce comme être catholique (baptisé, premier communion etc.)
    Beaucoup des jeunes que l’on dit musulmans sont nés en France.
    Lorsque l’on dit qu’ils sont musulmans, c’est. de culture du fait de leurs parents qui sont des vrais musulmans. Ou c’est du fait de la religion que beaucoup ne pratiquent pas?
    Cordialement
    Merci.

  • Fournier
    9 octobre 2012 at 9 h 57 min

    Bonjour à tous,
    vos commentaires ne sont pas dénués d’une certaine expression de la réalité. Mais il s’agit d’une réalité parcellaire car comme dans toutes les religions, certains corrupteurs se réclament de l’Islam sans connaître cette religion. Le principal problème de la déclaration de Copé, c’est qu’elle n’apporte rien d’autre qu’un constat qui pourrait aussi trouver un contre exemple! Après avoir dit cela, que fait-il?

    Cher M. Gentelet, je peux vous citer l’Afghanistan du temps de Zaher Shah qui a été le premier pays musulman a intégrer comme valeur universelle la déclaration des droits de l’homme, le premier pays musulman où en 1959 des femmes sont sorties en mini jupe dans la rue et un pays résolument tourné vers la culture française comme en témoignent les partenariats culturels que nous avions avec ce pays. Je vous parle en effet d’un temps avant 40 ans de guerre féroce! Que dire de l’action et du sacrifice du commandant Massoud contre la folie des islamistes talibans? Il était pourtant un vrai musulman!

    L’Occident n’est pas non plus étranger à la radicalisation d’une partie des pays musulmans au temps de la guerre froide. Rappelez-vous de Ronald Reagan qui finançait les Mujahidin afghans en disant qu’ils étaient des héros… Que dire des liens que les américains, la famille Bush en tête, ont tissé avec les saoudiens?

    Que dire aussi des Russes qui poussent les Tchétchènes dans les bras de l’islam radical en martyrisant le peuple? Bref, autant de questions qui me font penser que la géopolitique religieuse à charge contre l’islam n’est pas aussi simple que cela…

    Je pourrais aussi vous parler du temps de Maïmonide où les trois religions monothéistes vivaient en harmonie en Espagne. Je pourrais aussi vous parler de l’extraordinaire générosité d’une bonne partie de mes amis musulmans avec qui j’ai grandi et qui m’ont toujours aimé et accueilli. Bref, je pourrais faire comme Copé, raconter de petites histoires contre lesquelles vous pourriez riposter en me disant que vous avez vu deux musulmans vendre de la drogue. Cela n’avance à rien du tout car nous sommes dans l’anecdote.

    Vous le voyez les exemples et les contre exemples ne manquent pas et il ne faut pas oublier que les premières victimes de l’Islam radical sont les musulmans eux-mêmes. Pour ma part, j’ai un profond respect pour la parole de l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, qui est un vrai musulman tolérant et ouvert aux autres. Comme quoi, ça existe!

  • Yann Pétel
    9 octobre 2012 at 19 h 58 min

    Bonsoir Stéphane, nous avons coutume de dire que les minorités sont toujours les plus agissantes ; et malheureusement, il est devenu naturel de rebondir sur leurs actions lorsqu’elles permettent de faire le buzz, et souvent mal à propos. C’est alors que la majorité mal considérée, parfois même accusée. Or, ne partage t elle pas le même avis sur le fond. Je partage totalement votre vision. Attention car c’est de cette façon que l’on se met du monde à dos. Je ne perçois pas non plus la politique comme cela. Bonne soirée. Sincèrement

  • Michel LEBON (@mlb9146)
    14 octobre 2012 at 11 h 33 min

    Félicitations Stéphane!
    Sujet passionnant (comme le billet), pour lequel ta compétence est reconnue…
    😉

  • YASMINA
    3 novembre 2012 at 18 h 11 min

    Félicitations Stéphane Medaille bien mérité et super blog

  • Berman Yves
    4 novembre 2012 at 13 h 09 min

    quelques remarques qui ne sont , vu mon peu de compétence dans ce domaine, que pour témoigner:

    – ne pas confondre éducation et instruction, l’éducation reste de la compétence des parents ( familles ) pour apprendre aux jeunes le respect des « sachants » et de les socialiser ( pas forcément au PS d’ailleurs) ; reste à instruire nos jeunes, avenir du pays où qu’ils grandissent, et je ne vois pas d’autre solution que de renforcer à toutes les étapes le mot TRAVAIL . Je vois donc beaucoup de démagogie à la suppression des devoirs à domicile, et d’ailleurs DEVOIR n’est pas non plus un gros mot; certes, l’idéal que chaque jeune ait un bureau dans sa chambre…

    – savoir qu’on ne peut plus lutter contre l’invasion des médias et de l’internet, avec lesquels nos jeunes ont une impression de savoir ; combien de livres lisent-ils? par rapport au temps passer sur facebook ou le web ( voir nos actions de prévention des addictions ).

    – les apprentissages ne peuvent s’acquérir que sur des jeunes en bonne santé, avec une hygiène de vie adaptée à leur âge : le coucher tôt et le petit-déjeuner, c’est bien de la responsabilité des parents, évitant somnolence diurne et hypoglycémie…

    – enfin, puisque la mode est à la « compétitivité », supprimer les notes est encore plus débilitant que de supprimer le redoublement : impunité , pas de sanction…. mais dans le sport, bien sûr classement, don de soi, effort , descente, victoire sont les mots les plus fréquents. Et prétendre qu’il ne faudra pas donner le meilleur de soi est un beau mensonge fait aux jeunes…

    Bon courage, mon cher Stéphane, il va falloir beaucoup de ténacité pour concilier effort des collectivités et efforts des responsables, renverser les dogmes incrustés dans l’esprit de certains, et innover, enfin, et c’est le plus dur, abolir les réflexes d’assistés pour remettre de la responsabilité à chaque étage de la fusée ( ou de la tour…)

    Ca vaut le coup pour nos jeunes, talentueux mais souvent flemmards.

    amitiés

  • ENCINAS
    18 novembre 2012 at 16 h 33 min

    MERCI de votre confiance.

  • Nath
    19 novembre 2012 at 16 h 05 min

    Vous êtes beau….
    Que de bons moments pendant ce voyage.

  • Michèle Pâris
    26 novembre 2012 at 10 h 24 min

    Effectivement plus que navrant ! Beaucoup se réveillent sonnés ! Comment donner aux citoyens de la base les réponses et les moyens pour qu’ils puissent croire encore à une droite politique… (et pas seulement de droite d’ailleurs) ?.

  • Brigitte Vermillet
    26 novembre 2012 at 10 h 50 min

    et si Nicolas Sarkozy n’arrive pas non plus à mettre de l’ordre…
    il nous reste le Père Noël …

  • Martial LEMAIRE
    26 novembre 2012 at 14 h 51 min

    Alain Juppé a jeté l’éponge…. Au regard de l’affrontement entre deux dirigeants UMP, qui ont par ailleurs tous les deux de grandes qualités qu’ils ont mis au service de l’Etat durant plusieurs années, que va-t-il en être des militants qui ont mouillé la chemise pendant plusieurs mois ? En plus de la déception d’un soir, à tous les jours son épisode…… A quand la grande débandade des adhérents? Des militants?
    Stéphane, espérons que tes propos puissent être lus.

  • Berman
    10 décembre 2012 at 22 h 51 min

    je préfère illuminer le regard des habitants en souffrance, lors d’un réveillon chaleureux ou lors d’une aide alimentaire, plutôt que les rues où nous ne passons que quelques secondes. Car là est la solidarité, nouveau mot pour évoquer la fraternité qui brille sur les façades des monuments publics, la Solidarité qui correspond à la délégation que le Maire m’a confiée.

    Bonnes fêtes à tous

  • Beaudet
    14 décembre 2012 at 9 h 55 min

    Je viens, à l’instant, de passer sur LCI dans le cadre d’un reportage sur « voisins malins », expérience d’économie sociale et solidaire exemplaire incubée à Courcouronnes et dorénavant fortement demandée par de nombreuses collectivités. Quelqu’un peut dire à monsieur Chemetov de regarder la télé, à défaut de connaître la réalité socio-politique de notre commune ?
    On vous met rapidement le podcast en ligne ; hein Cécile Besnard ?…

  • emmanuel
    14 décembre 2012 at 11 h 03 min

    ça c’est bien envoyé.
    D’autant plus que les architectes se fichent bien de défendre l’intérêt des habitants : ils ne sont motivés que par le leur qui est de garder une trace de leurs œuvres et d’éviter que quiconque ne vienne en modifier la création. Jean Nouvel avait interdit l’usage de rideaux aux fenêtres par les habitants d’un immeuble new yorkais qu’il avait réalisé !
    Ensuite, tous les arguments fallacieux sont utilisés pour trouver une justification morale à la maximisation de leur égo.

  • Berman
    14 décembre 2012 at 22 h 06 min

    Ah, si les architectes pouvaient habiter dans les immeubles qu’ils font construire…
    En tout cas, silence radio (et télé ) sur l’insalubrité de certains appartements humides et moisis…mal isolés de surcroît
    Mr Chemetov n’avait en tout cas pas pensé à l’accessibilité PMR

    Quant à la beauté de l’immeuble, elle me semble contestable, mais tous les goûts sont dans la nature.

  • BERT Marc et Françoise
    7 janvier 2013 at 13 h 48 min

    Bonne Année à toi et aux êtres qui te sont chers
    Amicalement
    Marco et sa femme

  • Beaudet
    7 janvier 2013 at 16 h 03 min

    Merci les amis ! A samedi
    Je vous embrasse

  • mercuzot jean-louis
    13 janvier 2013 at 21 h 39 min

    merci de cette franchise et meilleurs voeux à vous et votre ville.

  • REEB
    14 janvier 2013 at 12 h 36 min

    BONJOUR
    JE TROUVE LA PRESENTATION HORRIBLE ET L’ANCIENNE ETAIT MIEUX
    ET ON N’A PAS ENVIE DE LA LIRE C’EST TROP TRISTE UN PEU FROID
    UN TECNICIEN GRAPHISME DE 30ANS A SNECMA
    JE VOUDRAIIT SAVOIR POURQUOI IL N’Y PLUS LES HORAIRES DU CINEMA CGR

    CORDIALEMENT VOTRE

    PATRICK REEB

  • Beaudet
    14 janvier 2013 at 20 h 16 min

    Cher Reeb,
    Tout étant affaire de goût, je prends bonne note de votre appréciation mais ne la partage pas. Ce n’est pas un sujet de débat puisque nous aurons toujours des gens qui aiment, on me l’a dit aux vœux, et des gens qui n’aiment pas, on me l’a dit également aux vœux ; finalement, comme pour l’ancien.
    Les horaires des cinémas, c’est un choix ; il existe suffisamment de moyen de se les procurer, par internet, par appli smartphone, par téléphone, pour ne pas continuer à ainsi faire gratuitement la publicité d’un cinéma (et pourquoi par Desnos à Ris ?). D’autres infos locales nous paraissent plus essentielles.
    Bien à vous

  • Armel
    14 janvier 2013 at 21 h 03 min

    Bonjour,

    Juste domage que la feuille de chêne qui se veut représenter la commune ne soit pas présente avec une taille significative auprès du titre de ce superbe hebdomadaire.

    Armel

  • assilal
    15 janvier 2013 at 1 h 36 min

    Félicitations Stéphane. Tu n’as oublié personne dans ton discours franc et sans démagogie.

  • jacqolli
    1 mars 2013 at 18 h 29 min

    et l’avis du contribuable « lambda » dans votre sondage ?

  • Beaudet
    3 mars 2013 at 7 h 14 min

    Ben quand je mets en place un projet pour nos aînés je ne demande l’avis que de nos aînés. C’est toujours ainsi, notamment sur des sujets si compliqué. Et vous le savez bien.

  • Martine LOREE
    4 avril 2013 at 18 h 06 min

    Stéphane, ton analyse est à mes yeux exacte.
    Rien à jeter ni rien à ajouter.
    Moi je reste sur le c… devant tout ceci … et puis n’en doutons pas cela va être une déferlante d’histoires foireuses qui vont ressortir. Navrant, c’est le seul mot qui me vient à l’esprit.
    Le monde marche sur la tête et je m’inquiéte pour la génération des trentenaires, celle de mon bien le plus précieux, ma fille.

  • Scuto
    5 avril 2013 at 11 h 05 min

    Stéphane

    je ne partage pas ton point de vue sur l’impact de cette curie sur Mr Cahuzac et ses proches.
    Quelles valeurs a-t-il partagé avec son épouse ? transmis à ses enfants ? dans quel cadre les a-t-il éduqué ? construit pour appréhender le monde ? quels ont été leurs rapports à l’argent ? à l’intérêt général ?

    Dans l’éducation des enfants, la pierre angulaire de la construction reste l’exemple. Ainsi tel père ou mère peut dire « ça n’est pas bien, il faut faire comme ci et comme ça ». Mais si dans la vraie, ces mêmes enfants constatent que leur père, garant de la VERITE, fait exactement le contraire de ce qu’il dit, alors l’impact psychologique est désastreux.

    Il est simplement rattrapé par ce qu’il a construit lui-même au fil des années : le mensonge. Personnellement et dans le fond, je pense qu’il n’a que ce qu’il mérite.

    Emmanuel

  • de la mata jeanpaul
    5 avril 2013 at 21 h 42 min

    Ce n’est pas l’affaire Cahuzac qui fait dire à la plupart des Français que la politique c’est :  » tous pourris « …mais l’accumulation d’affaires d’abus de bien sociaux, favoritismes,magouilles,mise en examen régulières d’élus,etc…quelle que soit leur entité politique, depuis de nombreuses décennies chez nous…tout simplement ! ( plusieurs centaines…)

    Et vous faites quoi vous monsieur le maire, depuis que vous êtes élu à part se plaindre sur le net comme moi et beaucoup d’autres internautes,qui pour notre notre décharge ne sommes pas des élus ?

    Je ne vous ai pas entendu proposer des solutions contre ça…Apparemment la Hollandaise et la Bayrou se réveillent dites-donc…ils proposent l’élimination des élus qui se déshonorent …J’ai confiance en vous ,je n’ai pas oublié votre lutte pour chasser les éléments extérieurs de Courcouronnes,fallait le faire contrairement aux autres élus de l’Essonne qui pleurent maintenant…Ca me ferait une sacrée peine s’il vous arrivait dans quelques années d’en pâtir aussi…Rassurez-nous ?

  • Beaudet bernard
    8 avril 2013 at 9 h 20 min

    Pour l’affaire en elle-même, attendons la suite des enquêtes, entre autre le montant réel de la fraude et surtout la provenance de ces fonds. Pour l’affaire ce sont là les points essentiels, qui feront débat demain.
    Pour moi ce qui est grave et donne de l’importance à l’affaire, ce sont les comportements des deux têtes de l’exécutif, qui mentent sans vergogne en souten

  • MARESt
    29 avril 2013 at 18 h 27 min

    Superbe l’idée de reconnecter au Lac cet ensemble culturel !

    Et une grande salle sans pilier au milieu, cela va changer quelque peu notre appréciation des spectacles.

    Armel

  • WILMOUTH Natacha
    29 avril 2013 at 18 h 39 min

    Quel beau projet.
    Courcouronnes est vraiment une ville où il est, de plus en plus, agréable d’yvivre.

  • gentelet
    24 juin 2013 at 22 h 00 min

    il faudra peut etre nous precisernoir sur blanc les fameuses valeurs republicaines et progressistes nous pourrons alors comparer ssde quelles valeurs de nos opposants elles sont les plus proches et elles permettront alors de voir de quels cotes les valeurs de l’ump sont les plus proches

  • Valdemar
    8 juillet 2013 at 9 h 18 min

    Il est simplement quelque peu illusoire et injuste de penser que tous les élus sont ‘pourris’. Beaucoup sont bénévoles, ou reçoivent une peccadille d’euro qui ne suffit à couvrir les frais de leur engagement.
    Cette loi est une mauvaise loi de plus. Ne serait-il pas plus judicieux d’améliorer l’arsenal existant et de sanctionner encore plus fortement ceux qui se font prendre la main dans le sac, au lieu de jeter l’opprobre sur tous les élus ? La sanction ultime de l’inéligibilité à vie devrait et le remboursement des sommes perçus pendant le (ou les) mandat(s) devrait suffire à dissuader.
    Mais comme d’habitude, il est plus facile de mettre un petit pansement que de traiter le mal. La désinfection pique…

  • dru
    18 juillet 2013 at 8 h 44 min

    Je ne suis pas de droite, je suis enseignant (logique direz-vous?) mais j’en conviens: cette politique en matière d’éducation est déplorable! Et de toute façon on nous demande toujours plus, avec toujours moins! Le nivellement par le bas se fait aussi dans le contenu même des examens, dans l’inadéquation entre les « textes » et le contenu réel. un exemple flagrant. les consignes des « huiles » : blindez l’étude de la langue française…Au brevet : une malheureuse question pour reconnaître un futur et un imparfait (en comptant bon pour toute valeur trouvée, même si ce n’était pas celle qu’exprimait cette phrase!!!) Comment voulez-vous que nous soyons crédibles? Et qu’en est-il des élèves qu’on prend pour des demeurés??? J’ai parfois honte de faire ce job, mais je reste convaincu que l’on fera évoluer les choses. Utopiste? Naîf?

  • Scuto
    18 juillet 2013 at 9 h 00 min

    À ce sujet, je te conseille quelques bonnes lectures

    – La Fabrique du Crétin de Brighelli
    http://livre.fnac.com/a1856749/Jean-Paul-Brighelli-La-fabrique-du-cretin

    – de la richesse des cultures à la culture des riches de Dolium
    http://livre.fnac.com/a4202367/Alain-Dolium-Richesses-des-cultures-contre-culture-des-riches

  • Guy
    19 juillet 2013 at 6 h 44 min

    Bonjour, je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni du centre, je trouve cette classification tellement archaïque lorsqu’il s’agit de nos enfants. Je me contrefiche de savoir s’ils sont noirs, blancs, jaunes, rouges ou verts, comme je crois inutile de chercher à savoir s’ils sont maigres ou gros. La seule idée qui m’importe est qu’ils reçoivent un minimum de connaissances afin de circuler dans la vie sur cette planète Terre où rien n’est facile, mais où tout est beau à connaître. Allez donc faire un petit tour dans certaines sociétés de pays lointains où la pauvreté se mesure à coup de 1 euro par jour pour vivre (je ne dis pas pour survivre) et où les enfants travaillent comme des fous car ils sont heureux d’apprendre quelque chose dans une école, quand il y en a une. Je participe à aider certains de ces héros là et je crois que notre France si politiquement correcte devrait arrêter de se regarder le nombril.

  • gentelet
    28 août 2013 at 16 h 26 min

    fais le adherer a l’UMP ton copain amicalement

  • armel
    3 septembre 2013 at 20 h 14 min

    Bonjour,

    Ton style a bougrement changé ! Dans une France qui perd la notion de l’orthographe, on « valls » désormais entre la grande littérature et la rhétorique.

    C’est Mitterand qui avait raison, lui faisait surveiller ses amis…

  • DESFRANCOIS STEVEN
    17 novembre 2013 at 14 h 57 min

    C’est inadmissible

  • ADÉLAÏDE
    19 novembre 2013 at 9 h 40 min

    J’irai où tu iras pour COURCOURONNES

  • Robert Lavenant
    4 décembre 2013 at 13 h 41 min

    Cette agression sur un lieu qui n appelle pas à ce type d action est surprenante ! Je n ose pas croire que cet acte odieux et pas acceptable ait été commis par des collègues ou leurs hommes commandités si tel était le cas, je m interrogerais fortement sur le devenir de notre democratie, et sur le devenir du syndicalisme déjà hélas mal en point!

  • cappelletti
    11 décembre 2013 at 10 h 40 min

    Bonjour
    Bien qu’étant de gauche, je suis avant tout républicain et je ne peux que vous rejoindre dans la conclusion qu’il ne faut pas crier victoire différentes raisons que je vais exposer.
    Préalablement je précise que dans notre pays il existe des mouvements « politiques mais également associatifs, revanchards et idéologique qui en défendant un ethno-différentialisme démagogique au détriment de la laïcité, du féminisme pour la gauche, de la famille pour la droite et de la liberté d’expression, se rendent complice de ces ayatollahs de la pensée qui tentent de détruire notre idéal républicain » Nous l’avons vu lors des manifestations contre le mariage républicain à droite, nous l’avions vu lors d’affiche électorale de mouvements de gauche radicale présentant des femmes portant le voile en 2008.

    Si c’est avec une grande satisfaction que j’ai accueilli la décision précisant qu’il existe des lieux où le port d’insigne religieux ostentatoires n’a pas sa place notamment pour une structure accueillant des enfants et bénéficiant de subventions publiques qui a la capacité juridique d’exiger de ses salariés de laisser leurs effets confessionnels à la porte de ses locaux alors j’en viens à m’interroger sur les autres structures associatives.

    Je partage toutes vos conclusions sur le fait qu’il est pas question de remettre ne cause la liberté religieuse comme sur le fait qu’il n’est pas question de céder aux communautarismes . L’objectif étant de renforcer le principe de Laïcité dans notre République.
    Petite remarque : Vous avouerez qu’entre 2004 date à laquelle M Pena-Ruiz fiat sa déclaration , et aujourd’hui, les interrogations de M Sarkozy sur l’identité nationale d’une part et avant en 2007 l’affirmation selon laquelle je cite
    « dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance » n’aide pas à renforcer la laicité !

    Revenns à mon interrogation et prenons l’exemple simple d’une association loi 1901 sportives.
    Comment pourra t-elle exiger de ces professeurs et donc des élèves de ces derniers qu’ils ne portent pasde signes religieux ostentatoire ?
    Ex : Comment une association de tennis subventionnée par une commune pourra t-elle exigée que la tenue tennistique ne comporte pas de voile / kippa ou croix ostentatoires (sur un tee-shirt) et comment pourra t-elle empecher la manifestation religieuse alors que dans les retransmissions télévisées nous voyons nombre de sportifs après avoir vaincu , sortir leur symbole religieux pour remercier le ciel , ou faire une priére ?

    Ou commence, ou s’arrete la laïcité ?

    En résumé et en une question : les associations qui reçoivent des enfants et des subventions doivent elles être considérées de la même façon que Babyloup ? Pour moi la réponse est oui !

    J’ai été un peu long, je m’en excuse
    recevez les salutations républicaines d’un opposant poliique qui vous respecte

    Florent Cappelletti

  • CHEMIT PASCAL
    23 décembre 2013 at 11 h 02 min

    Cher Stéphane

    je t’apporte tout mon soutien pour les prochaines élections à Courcouronnes. Passant presque tous les ans sur Courcouronnes et ayant des nouvelles de Courcouronnes par mes différentes amis qui y habitent je sais ce que tu as fait de Courcouronnes avec ton équipe une ville ou il fait bon vivre.

    Bonne campagne et bon courage à toi et a ton équipe

    Un ex élu de couronnes et ex président du co Courcouronnes

    P CHEMIT

  • beaudet
    24 décembre 2013 at 12 h 16 min

    Merci de ta fidélité mon cher Pascal ! Amitiés
    Stéphane

  • MOYER Jean Pierre
    13 janvier 2014 at 21 h 24 min

    Maintenant au bout de la France, nous avons été de la première campagne victorieuse derrière notre comptoir.
    Partis de Courcouronnes depuis 10 ans, Stéphane nous témoigne toujours de son amitié et de sa fidelité. Des qualités humaines qu’il faut reconnaitre comme majeures.
    …De loin mais avec conviction, nous le soutenons .JP et MA M

  • FAGLIN , Jean-Claude- de bondoufle -
    18 janvier 2014 at 18 h 37 min

    Cela ne m’étonne pas…!! – quel dommage , des raisons…?!! – mais c’est une bonne , « Belle & courageuse » décision…et dans le temps présent… – il ne pouvait en être autrement ce week-end… – Stéphane c’est « moche » pour la parité… ,Il te faut une autre femme dans ton équipe…
    Mais alors…!! , quelle affreuse situation sur Corbeil…! , je me demande quelle sera la fin de cette « histoire…  » rocambolesque;
    Que cristela soit assurée… , je ne changerai pas de trottoir , quel que soit l’état des chemins , j’irai La saluer vivement. jcf

  • Marie-Thérèse PLAUD
    7 février 2014 at 21 h 47 min

    Je suis bien triste d’apprendre ton départ. Je ne te verrai plus, toi si joviale, si joyeuse. Aurevoir Joseane Marie-Thérèse

  • Nath
    7 février 2014 at 22 h 54 min

    Je partage votre tristesse, une belle personne, son sourire va nous manquer.

  • LONGUET Jacques
    8 février 2014 at 19 h 01 min

    Quelle terrible nouvelle Stéphane! Voilà à peine huit jours je plaisantais avec elle à la sortie d’une Commission Animation du Territoire. Elle était un peu patraque, mais nous échangions comme d’habitude sur un ton plaisant et nous parlions de nos douleurs….. En la quittant, elle ne voulait pas que je l’embrasse car elle craignait de me passer des microbes! Je ne l’ai pas écoutée. Aurais-je pu me douter que c’était la dernière fois que je pouvais ainsi lui faire part de mon affection…C’est trop injuste! Joséane tu restes avec nous sois en persuadée. Courage à tous et immense respect pour elle!

  • Gaston KELMAN
    10 février 2014 at 10 h 50 min

    Que de regrets à la suite de cette triste nouvelle. nous nous étions brouillés en 2001 pour des raisons politiques. Nous n’avons jamais eu le temps de nous rabibocher bien que ce fût mon souhait le plus profond et le plus sincère.
    je sais qu’aujourd’hui là où elle est « across the bridge, there is no more sorrow », de l’autre côté du pont, il n’y a plus ni haine, ni rancoeur.

  • Etienne
    10 février 2014 at 16 h 16 min

    :’-(
    Quelle triste nouvelle …
    Je me souviens … de sa présence, de son accueil, sa chaleur humaine, sa présence et ses encouragements lorsque je cherchais mon premier emploi, elle m’a beaucoup soutenu, avec François-Joseph et d’autres … Sa joie d’avoir un club d’athlétisme à Courcouronnes, ses encouragements pour tous les athlètes, tous les sportifs, sa passion pour le sport. Ce qui participait à créer du lien social autour du sport.

    Repose en paix, Joséane, Merci pour tout ce que tu nous as donnés. Je pense fort à toi et à tous ceux à qui tu manques.

    Puisses-tu avoir beaucoup d’héritiers de ton état d’esprit.

    Amicalement,

    Etienne Schneider

  • Olivier
    19 février 2014 at 16 h 12 min

    Et bien, ça me fait chaud au cœur ! Me voilà enfin sauvé de mes « contradictions » politiques en sachant que l’on peut être de gauche et te soutenir ! Te voilà même auréolé de l’étiquette « homme de gauche » (ce dont je n’ai jamais douté) mon cher ami; tout un symbole n’est-ce pas ?! Mais, au delà de cette anecdote plaisante (ou pas), quelle évolution tout de même ! Que de chemin parcouru !
    Car j’ai de la mémoire tu sais, et n’ai rien oublié !
    À travers cet article, nous sommes en effet bien loin des torrents de boue éructés haineusement, il y a 10 ans, par quelques zozos malhonnêtes qui te reprochaient notamment ton pseudo passé de jeune frontiste (que tu n’as évidemment jamais été) !
    Comme nous sommes également à mille lieux du dénigrement dont se délectait abondamment Le Parisien à la même période avec des titres tout en finesse tels que « Ça va être l’apartheid à Courcouronnes » ou « Le Maire aux fleurs »…Comme quoi, avec de la volonté, de la persévérance, et surtout de l’intégrité, tout peut changer ! C’est bien là, je crois, ta plus grande réussite, au delà de celles, nombreuses, qui jalonnent ton parcours au service des Courcouronnais depuis 2001 !

  • Lardière
    6 mars 2014 at 9 h 40 min

    Bonjour Stéphane.
    Bonne chance pour le 23 mars et rendre heureux les Courcouronnais.
    Quand à moi, je dois rendre heureux les Linois, mais aussi tous les élus du coin et toi avec :).
    Nous n’avons pas eu le temps de discuter lors du Trophée Golf de l’A.M.I.F 2013, mais j’espère être à nouveau présent cette année.
    Bien cordialement,
    Christian

    Linas Avant Tout

  • armand FELIX
    24 mars 2014 at 5 h 27 min

    Bonne continuation et courage! Félicitations en tout cas!

  • Kibundu joseph
    24 mars 2014 at 6 h 54 min

    « Le plus puissant de tous les leviers, c’est la volonté. » C’est cette volonté que vous aviez mise pour que Courcouronnes soit unie et avance… BRAVO. rien impossible…

    Monsieur , le Maire, félicitations et je me permets de vous dire que Dieu vous bénisse , votre famille et votre équipe..

    Joseph KIBUNDU

  • Marco et Françoise B
    24 mars 2014 at 9 h 20 min

    Bravo : c’est bien mérité
    Bise

  • LEPINE Maïté
    24 mars 2014 at 10 h 08 min

    Bravo M. le Maire…. Belle victoire pour nous tous. Merci à toute l’équipe également.

  • Martin Griffin
    24 mars 2014 at 10 h 48 min

    What a landslide. Congratulations.

  • hilda ramos
    24 mars 2014 at 11 h 00 min

    BRAVO MR. LE MAIRE, PARDON POUR HIER SOIR MAIS J’ETE TRES CONTENTE CE QUE MA POUSEE ALLER VOUS FAIRE LA BISE. BONNE CONTINUATION,ET VOUS POUVRZ COMPTER SUR NOUS. LA FAMILLE RAMOS. GROSES BISE……… HILDA

  • chemit
    24 mars 2014 at 19 h 10 min

    bonsoir stephane félicitations a toi et a ton équipe mais quand le travail est sérieusement fait et qu on est entouré de gens competent c est normal. Nous a frejus c est tres complique on essaye de fusionner toutes les listes mais vu les égos de chacun çà ne va pas etre évident bises p chemit

  • Pierre
    28 avril 2014 at 15 h 51 min

    Très belle analyse et « décodage » pour les profanes que nous sommes, bravo !

    Nous nous dirigeons très sensiblement vers un système social à l’américaine pour les catégories sociales les plus aisées (assurances sociales privées) et un encouragement sans précédent à faire fuir nos jeunes diplômés les plus brillants vers des cieux plus cléments et surtout prometteurs de récompense du travail et de l’esprit d’entreprise (c’est un constat !).

    Attirer des investissements étrangers uniquement sur les arguments du Crédit d’Impôt recherche et de la créativité ainsi que de la supposée productivité des employés français ne fait plus recette, d’autant plus que nous vendons nos entreprises les plus emblématiques aux américains ou aux allemands.(Thomson, …).

    Il y a peut être un autre modèle à trouver, modèle qui passe forcement par la création de richesse (donc d’entreprises) et non pas uniquement par des économies drastiques et autres plans de sauvetage dont on ne doute plus des conséquences.

    Une des proposition ne serait elle pas de mettre à plat les acquis sociaux et de réfléchir à la manière de libérer le travail plutôt que de l’encadrer de plus en plus ?

    A réfléchir …

  • OLLIVIER
    1 mai 2014 at 7 h 17 min

    Bonjour,
    Quel est l’avantage d’avoir « nivelé » et rehaussé les tottoirs d’arrêt de bus au ras de la chaussée, au lieu des décrochements d’origine, ce qui bloque toutes circulations pendant le stationnement, à plus forte raison quand ces stations sont face à face ?

  • gentelet
    13 mai 2014 at 16 h 08 min

    tres bonne intervention je pense effectivement que l’hymne national et le drapeau doivent etre respectés par tous et surtout par les ministres et les hommes et femmes politiques je pense toujours avec emotion et j’avais 10 ans a l’epoque, de la derniere transmission des insurgés hongrois en 1956 qui fut la Marseillaises et ce n’est pas devant un karaoké qu’ils l’ont chanté mais devant les chars russes qui devaient les exterminer

  • nvju
    25 mai 2014 at 18 h 19 min

    Deuxième phase de dégradation de la semaine scolaire

    On a fait les rythmes scolaires pour alléger la journée de l’élève.
    On a donc sacrifié la pause en milieu de semaine, le mercredi matin.
    Un an après, on tasse la journée de l’élève. Il n’y a plus classe le mardi après-midi.
    C’est le pousse toi que je m’y mette.

    Inversion des principes:

    Les activités péri-scolaires devaient s’adapter au temps d’apprentissage scolaire, or c’est le temps scolaire qui s’adapte aux activités péri-scolaires.

    Non aux nouveaux rythmes scolaires.
    Retour à la semaine de quatre jours.

  • Michel Vayssiere
    29 mai 2014 at 19 h 25 min

    Oui et avec raison  » une action militante de terrain régulière a encore un sens pour les adhérents et un impact chez les électeurs » Bravo à vous et à votre équipe.

  • Expert webmarketing Paris
    3 juin 2014 at 23 h 49 min

    J’aime votre style d’écriture, continuez ainsi

  • Chef de projet smo Paris
    4 juin 2014 at 0 h 29 min

    J’adore tes articles, un petit mot pour t’encourager à continuer

  • Nicol
    16 juin 2014 at 11 h 42 min

    Je ne peux qu’être d’accord…..je m’excuse auprès de mon ex famille….il faut savoir dire la vérité.

  • Emmanuel Scuto
    16 juin 2014 at 14 h 40 min

    Très clair. Merci pour ce rafraichissement.

  • Julie
    17 juin 2014 at 11 h 43 min

    Les grévistes sont un peu trop prévenants à mon avis. Le projet de loi est encore en phase d’examen. On ne sait même pas si le parlement va l’adopter ou non. En plus, je trouve que la grève est illicite. Le transport ferroviaire est un service public et donc les agents devraient respecter le principe de continuité du service même s’ils sont en grève.

  • REGEN
    13 juillet 2014 at 17 h 31 min

    Tu es l’homme de la situation ! Who else ?? Plein de souhaits de réussite !!!

  • Berman
    9 janvier 2015 at 15 h 06 min

    voilà une bonne analyse qui est celle des médecins libéraux; toutefois, il y a d’autres éléments dans le projet liberticide, dont la fin du libre choix du patient de consulter le praticien de son choix
    Et merci encore pour ce que fait la Mairie pour un quartier en grande difficulté avec le soutien de l’Agglo ( CLIS ) et de l’ARS pour 2016.

  • M.F
    13 janvier 2015 at 12 h 12 min

    A cause de mon handicap je n’ai pas pu étre présente !

  • LEMBE MAYUNGA HIPPOLYTE
    13 janvier 2015 at 20 h 21 min

    Bonjour ,

    Je salue les mots choisis pour décrire la barbarie que nous venons de vivre .
    Et pour ma part , je pense qu’il est vraiment temps d’engager le débat sur la place
    de l’école dans l’éducation des citoyens . Enfin , lorsque des gosses éprouvent des difficultés
    dans la compréhension de certains cours , ils finissent par décrocher .
    Beaucoup des parents souhaitent la réussite de leurs enfants , mais souvent désarmés
    ils se résignent à faire appel à l’aide aux devoirs ou à des profs à domicile .

    Le lien entre l’école et les parents reste l’axe majeur qui ne doit pas se limiter à
    expliquer les difficultés que rencontre l’enfant dans son parcours scolaire ; mais également à
    élaborer avec les parents les possibilités pour que ce dernier puisse s’investir dans l’acquisition du
    savoir .

    J’ai apprécié ton discours et je te dis .
    A bientôt .

  • Vincent Dugauguez
    16 janvier 2015 at 20 h 36 min

    Très bonne idée, et d’accord pour accentuer nos efforts pour l’éducation et il faut aider nos professeurs dans leur travail.
    Plus philosophique mais je vous invite à lire: http://blog.oratoiredulouvre.fr/2014/10/tres-profonde-lettre-ouverte-au-monde-musulman-du-philosophe-musulman-abdennour-bidar/

  • Vincent Leduc
    20 janvier 2015 at 23 h 56 min

    Bonne intervention. Agissons dans tous les domaines ! L’action éducative et sociale et aussi une information publique positive basée sur les solutions et leur mise en place, sur le vivre ensemble de la France métissée ainsi que sur la valorisation des talents.

  • Riton
    27 janvier 2015 at 15 h 19 min

    Bravo Monsieur mon Maire
    un beau discours à l’Hôtel de Ville de Paris, sans aucunes notes tout dans la tête , surtout avec des chiffres très intéressants
    je suis très heureux que tu rappel qu’il y a des personnes, des associations qui sont là et que tu es à leurs écoutes
    Continu comme cela
    Chef de cabinet non , mais Ministre de l’environnement
    Cordialement
    Riton

  • Roger Richard
    29 janvier 2015 at 18 h 49 min

    Bonsoir En ce qui me concerne j’ai trouvé pertinent ce texte et je suis relativement d’accord avec l’auteur. Je trouve égallement que ces meutres sont affreux et choquants. Je considère qu’il serait l’heure de se battre contre ce genre d’ atteintes contre la liberté d’expression. Je trouve également qu’il est nécessaire dans ce but de re-trouver et faire comprendre pourquoi Charlie c’est nous. C’est pourquoi j’ai monté le site http://facebook.com/le.daily.charlie/. L’idée du site est de prendre de vielles Unes de Charlie Hebdo et de les recontextualiser notamment historiquement, pour permettre même aux plus jeunes de comprendre l’esprit de Charlie.

  • Fred. B.
    3 février 2015 at 12 h 52 min

    Après avoir pris le temps d’une écoute attentive, je dois dire que je reconnais bien là le Stéphane Beaudet avec lequel j’ai travaillé quelques années. Content de voir que le sillon d’une politique éducative ambitieuse et innovante au service des Courcouronnais auquel j’ai pu contribué se poursuit et que nous parlons même aujourd’hui d' »Education Act ».
    L’exposition et la trajectoire ascendantes d’aujourd’hui sont le fruit de ces nombreuses initiatives qui ont démontré leur efficience.
    Une proposition en guise de clin d’œil concernant l’exemple déjà très souvent utilisé de « l’enfant qui ne réussit pas à l’école parce qu’il ne porte pas de lunettes », je pense qu’il est possible d’en trouver un autre tout aussi marquant 🙂

  • Messina Richard
    13 février 2015 at 21 h 09 min

    Analyse très pertinente.

  • Remy
    2 mars 2015 at 13 h 08 min

    l’une des conséquences de cette floraison de taxes, il devient plus economique de créer et exploiter un local de stockage au bord d’une autoroute, hors de la région francilienne. Malheureusement, cela se fait sur des terres agricoles de qualité et aisées à exploiter, qui manqueront aux génération futures.
    Aujourd’hui, on devrai encourager la déconstruction de sites abandonnés. Le stade de rugby etait légitime à Rungis si l’on ne tiens pas compte du doublon avec le sdf, il ne l’est pas dans l’aglo d’Evry.
    Neanmoins, dans la mesure ou ces taxes ne sont pas à la veille d’être réformées, les commerces et bureaux et parkings crées à cette occasion cotiseront à leur tour.
    Le poumon vert de Saint Eutope sera un souvenir !

  • marest
    3 mars 2015 at 13 h 31 min

    Bonjour,

    C’est aussi valable pour les particuliers, je part en vacances sur un site touristique pour y dépenser mes économies, et on me taxe d’une « taxe de séjour ». Donc, le touriste, même étranger, n’est pas reconnu comme une source de profit pour la région, particulièrement en Ile de France, mais comme un coût à charge de celle qui le reçoit !
    Hors l’aspect démotivant de toute cette inflation de lignes comptables, nous générons aussi un immense besoin administratif qui justifie, au moins partiellement, le paiement de ces taxes. La boucle est bouclée.

    Armel

    PS : Les ROMS, ils payent la taxe de séjour ? (PS c’est Post-Scriptum, aucune allusion).

  • Béatrice ANDURAND
    5 mars 2015 at 10 h 29 min

    Bravo de ce commentaire que je partage entièrement.
    Les ados qui m’entourent ont eux aussi mal réagi et je m’interrogeais sans comprendre, avant d’avoir regardé comme vous les paroles et le montage dans le détail. Votre analyse me semble très pertinente.

    Depuis plusieurs années j’avais le sentiment que les « enfoirés » avaient un peu vieilli et surtout qu’ils s’étaient enfermés dans la cage dorée de leur notoriété originelle. La réponse de JJ Goldman est d’ailleurs intéressante , il note l’absence de réaction dans ses concerts, mais qui sont leurs spectateurs ? Leur génération ? En tout cas un peu loin des bénévoles qui font vivre l’association au quotidien et ont cruellement besoin d’eux pour survivre et surtout aider les français qui en en besoin.

    C’est me semble-t-il, au delà de la polémique sur le message de ce clip, un des sujets de ce type de « charity business » qui finit par s’enfermer dans sa propre logique, récuse les questionnements et cache avec son arbre la forêt de milliers d’associations qui souffrent de manque de moyens mais n’ont pas de JJ Goldmann et d’Enfoirés pour parler en leur nom.

  • DANIEL CHARBONNEL
    5 mars 2015 at 23 h 16 min

    Bonjour M. le Maire,

    Je vous ai entendu chez Yves Calvi, et il y quelques jours à Europe 1 je crois. Vous avez parlé chaque fois de la part de l’Etat dans la feuille d’impôts locaux. Vous dites « le maire n’a pas augmenté les taux, mais il y a la part de l’Etat qui augmente »
    J’espère que vous savez que sur les impôts locaux des habitants il n’y a pas de part de l’Etat, mais une revalorisation des valeurs locatives par le parlement, qui nous épargne (j’ai été maire jusqu’il y a un an) d’avoir à augmenter les taux pour faire entrer plus d’argent dans les caisses de la communes.

    Meilleures salutations

    Daniel Charbonnel
    Le Versoud (38)

  • Patrice LABORIE
    5 mars 2015 at 23 h 35 min

    Brillant, clair et plein de bon sens. Dommage que les recommandations ne soient pas appliquėes par notre gouvernement !

  • DELERAY
    6 mars 2015 at 4 h 45 min

    Jeune (35 ans quand même) qui s’intéresse encore plus à la politique, je tenais à vous féliciter pour votre participation à l’émission « c’est dans l’air ». Vos interventions m’ont interpelées malgré le fait que vous soyez UMP et que je me veux PS! Mais au delà de différences d’appartenances de section politique ou d’idées, je vous remercie de m’avoir apporté une autre vision d’un politique investie! « Investie » car vous m’avez donné le sentiment de savoir ce dont vous parliez, et maître des sujets où vous preniez la parole. J’ai le sentiment de l’homme qui allait chercher, fouiner pour trouver l’information nécessaire à un meilleur exercice de ses fonctions.
    Je vous remercie une fois de plus de cette image positive, lointaine des calculs de prises de pouvoir et de mandat. Je vous souhaite bonne continuation et vous remercie de me conforter dans l’idée que l’opposition n’est pas une histoire de dire « Non » par principe que c’est l’opposition mais bien pour confronter des points de vue afin de trouver le meilleur pour les citoyens, pour la patrie !

  • assurance auto moto
    6 mars 2015 at 18 h 27 min

    Les thématiques abordées sont vraiment excellente

  • MALTHERRE
    25 mars 2015 at 15 h 14 min

     » me voici, cette semaine, devenu un rempart naturel pour faire reculer la Bête immonde dont le souffle putride sape nos idéaux républicains ! »
    Monsieur, votre diatribe envers ce parti qui est choisi par 30% environ des votants d’une élection à l’autre, fait partie de l’offre politique de la République Française.
    Vos propos sont sujets à polémique et incitent à la haine contre leurs représentants et leurs électeurs et je me sens, à ce titre, visée par cette haine.
    Je me réserve donc un droit de suite.
    Je ne vous salue pas.

    • Au nom de la Rose
      25 mars 2015 at 15 h 57 min

      Diantre… C’est l’hôpital qui se fout de la charité ! Je ne vois pas en quoi les propos de Stéphane Beaudet seraient une incitation à la haine envers quiconque. Il ne fait qu’exprimer un sentiment, que j’estime légitime, sur un parti antirépublicain aux idées racistes, xénophobes et populistes qui mettent à mal notre vivre ensemble et les valeurs de notre République. D’ailleurs, vous allez devoir vous habituer à rencontrer sur votre chemin des personnes, dont je fais partie, qui ne courberont pas l’échine face à cette dérive. La France mérite bien mieux que cette idéologie belliqueuse et c’est l’honneur de responsables politiques comme lui que de dénoncer l’impasse sociale, économique et démocratique dans laquelle vous souhaitez nous plonger.

  • Nestor Burma
    25 mars 2015 at 16 h 04 min

    Un droit de suite? Qu’est-ce que c’est?
    Peut-être est-ce le droit dont M. Beaudet devrait user quand il reçoit des insultes de nazillons incultes…

    Vous devez avoir du mal avec votre vous, votre sur vous et votre vous même mon cher Monsieur Maltherre car quand on est droit dans ses baskets, on n’a pas peur des diatribes de qui que ce soit.

    En même temps, pour vous lire et apprécier enfin des écrits qui ne suintent pas les insultes les plus crasses d’un gars de la Marine, je me dis que vous devez avoir des réveils difficiles quand vous lisez ici ou là les saloperies de certains de vos coreligionnaires.

    – Alexandre Larionov, qui souhaite la destruction des juifs « une fois et pour toujours ».
    – Jacques Coutela, grand admirateur d’Anders Breivik le tueur de masse norvégien.
    – Anne-Sophie Leclère et sa Taubira en singe.
    – Nathalie Pigeot, thuriféraire patentée du troisième reich…

    Bref, il y en a d’autres et j’ajouterai qu’ils ne sont pas des créations ex nihilo. Le FN est non seulement une escroquerie familiale qui est passé du reaganisme à l’extrême gauche en 30 ans simplement pour des raisons électorales, mais c’est aussi, toujours et encore, un parti qui agite les haines et les différences. Votre Marine et sa clique ne font qu’agiter les bas instincts car il est visiblement plus facile de mettre en marche les intestins grêles que les cerveaux!

    Pour ma part, je vous salue car ma mère tient toujours à ce que je sois un garçon bien élevé !

  • gentelet
    26 mars 2015 at 0 h 25 min

    a la lecture de ton message il apparait qu’il existerait un parti anti republicain si c’est le cas je ne vois pas pourquoi il n’est pas interdit cette interdiction est prevue par la loi que la justice l’applique et la democratie sera sauvée quand la gangrene
    attaque un membre sain on l’enleve cela eviterait bien des equivoques

  • Théo
    26 mars 2015 at 15 h 02 min

    Les termes utilisés, auxquels j’adhère totalement, m’inspirent une réflexion en trois points :
    – Comment justifier l’abstention alors que tant d’êtres humains sont privés d’expression ?
    – A partir de quelles rumeurs peut-on tenter de salir un homme ?
    – J’espère que nos responsables nationaux de tous « poils » n’attendrons pas l’irréversible pour mettre un terme à la démagogie des extrémismes !

    In fine, je tiens à remercier notre Maire pour sa prise de position nette, anti-partisane et sans « parisianisme ».
    Faisons qu’ensemble vive la Démocratie

    Atheo

  • jabaud
    13 mai 2015 at 15 h 28 min

    où en est la concertation tant promise !!!!
    nous sommes bien pour donner des dons et payer notre cotisation – rien ne change
    où s’adresser pour trouver à l’ump des interlocuteurs qui « écoutent »

    qui peut me donner les coordonnées de lump pour « communiquer merci>.

  • Gagneau
    4 juin 2015 at 22 h 42 min

    Merci Mr BEAUDET, bien dit, et merci de défendre les courcouronnais comme vous le faites …, c’est INADMISSIBLE que votre ami, ancien maire d’Evry et maintenant 1er ministre ne vous ai pas prévenu … il n’avait qu’à les envoyer à Evry au lieu de chez nous …. avec tout mon soutien …

  • calbry jacqueline
    5 juin 2015 at 15 h 55 min

    encore merci Monsieur Beaudet ,de nous défendre surtout que notre ville à beaucoup de difficultés ,il y a dans notre ville beaucoup de retraités qui n’ont pas assez pour vivre ,qui va payer pour ces personnes ? vous ne pensez pas que l’on a pas assez de nos problèmes sans en rajouter ,car évidemment il va falloir mettre la main à notre porte monnaie ,moi j’ai des enfants qui paient des sommes astronomiques pour un malheureux 2 piéces de 40 métres carrés et au chômage et personne pour les aidés ,c’est vrai il faut pas que la misère se voit dans la Capitale ,en cherchant bien il y a des logements de vides…..avec mes remerciements de nous défendre.

  • Eugène Varlin
    8 juin 2015 at 19 h 10 min

    C’est vrai que la misère, il aime pas beaucoup, Mr Beaudet…

    Il n y a qu’a se rappeler avec quel zèle « républiKKKain » vous avez œuvré à l’expulsion des Rroms de Courcouronnes, plusieurs fois, pour que la misère s’installe ailleurs. A ce que je sache monsieur Beaudet, vous ne faite pas parti des courcouronnais en situation de précarité. Vous seriez bien aimable de ne pas parler en leur nom sur la question des migrants. Car si il y a bien quelques chose que la vie à appris aux courcouronnais précaires (dont le très grand nombre est d’origine africaine, l’oubliez-vous ?), c’est à ne pas cracher sur plus démunis qu’eux. Surtout quand ces frères et sœurs viennent du continent dont nous sommes issus. Un continent qui – contrairement au dire de votre ancien chef Sarkozy- a apporter des noms illustres à l’Histoire. Ceux de combattants révolutionnaires qui ont lutté contre le colonialisme français.

    Vous vous souciez des courcouronnais démunis ? Qu’avez vous fait lorsque l’entreprise Entracte à fermé ? Événement sans aucun doute désastreux pour les nombreux courcouronnais précaires et sans diplômes qui pouvait trouver à s’employer dans cette entreprise pour une paye de misère, mais un emploi tout de même. Que faite vous au sujet de l’ancienne usine NICO SOFRA qui employait plus de 200 personnes ?, laissée à l’abandon depuis des années au profit de spéculateurs ? Ou sont les projets ? Ah, j’oubliais…il faut de la « mixité sociale », c’est à dire des bureaux, mais pas d’usines, pas d’entrepôt…c’est pour les pauvres. Sa risquerait d’en foutre un coup à la « mixité sociale ».

    Mr Beaudet, la seule mixité sociale que l’on aime nous, c’est celle que nous avons connus à l’école et dans la rue, avec les Maghrébins, les Noirs, les Gitans, les Asiatiques, les Rroms, les Portugais etc. C’est celle que nous connaissons sur les chantiers, à l’usine, à l’entrepôt, avec des camarades étrangers d’ou qu’ils viennent, et qui par leur travail productif seront toujours plus utile à la société que vous et tous vos compères politiciens bourgeois. C’est la seule « mixité sociale » dont on peut être fier de se revendiquer.

    Vous reprenez cette vieille rengaine du pays qui ne peut pas accueillir toute la misère du monde, que vous n’êtes pas responsable etc. La France (Et je veux bien sur parler avant tout et uniquement, de LA BOURGEOISIE FRANÇAISE) à joué et continu de jouer un grand rôle dans le sous-développement que connait le continent africain. Vous n’êtes sans doute pas dans l’ignorance que l’empire dont a hérité Bolloré provient tout entier de l’époque coloniale. En Centrafrique, la famille Villegrain à la tète du groupe Somdiaa Villgrain contrôle toute l’industrie agroalimentaire, et ce depuis les années 40 !! Que dire de tous les monopoles français qui étrangle l’Afrique et qui ont fait, et continuent à faire leur fortune sur la surexploitation du peuple africain; ERAMET, AREVA, TOTAL pour ne citer que ceux-là. Et ne parlons même pas du FRANC CFA !!

    Il me semble aussi que l’embrasement et les grandes crises que connait l’Afrique en ce moment est aussi le fruit des actions du gouvernement actuel, et des précédent: Mise à feu et à sang de la Cote d’Ivoire parce que les ivoiriens avaient « mal voté », destruction de l’Etat en Libye à l’aide de vos djihadistes etc. A l’époque de ces faits, VOTRE parti politique dirigeait l’Etat ! sa a enrichi beaucoup de gens de votre classe. La France possède également sa plus grande base militaire à Djibouti, dans cette même Corne d’Afrique d’ou sont issus les migrants qui vous irritent tant. La France n’est pas responsable ? Que fait l’armée française à Djibouti ? Un « grand nom » de votre classe(au passage ami des génocidaires Hutus au Rwanda) nous l’explique :

    « Djibouti est par exemple à la fois un hub logistique, un entrepôt financier, un carrefour technologique et une ouverture sur la mer pour l’hinterland éthiopien, et bientôt sud-soudanais, en pleine croissance; L’IMPLANTATION MILITAIRE PERMANENTE permet d’assurer une protection continu du trafic commercial européen transitant par le canal de Suez »
    (Hubet Védrine, Un partenariat pour l’avenir)

    Pas responsable ? La bourgeoisie française fait du bizness en Afrique, l’armée protège les bénéfices, entre deux viols de gosses comme en Centrafrique…

    Et vous, ce qui vous rend furieux, c’est que des migrants puisse trouver un refuge temporaire dans un hôtel pourri ! Parce que cet hôtel est dans votre fief. Ce n’est pas la première fois que vos propos et vos actes me font vomir, et il serait trop long de faire un exposé des responsabilité de l’impérialisme français en Afrique. Sachez juste, Mr Beaudet, qu’il fut un temps on portait comme mot d’ordre universel « Prolétaires de tous les pays et peuples opprimés unissez-vous ! ». Ce mot d’ordre va redevenir notre et par celui-ci, nous affirmons que nous avons 1000 X, 10 000 X plus de solidarité à exprimer pour les damnés de la Terre d’ou qu’ils viennent, plutôt que pour un politicien bourgeois. Fut – il courcouronnais.

    • Au nom de la Rose
      16 juin 2015 at 12 h 47 min

      Voilà un beau discours qui transpire la naphtaline ! Son analyse ne saurait pourtant résister bien longtemps à la réalité des faits. Ne vous en déplaise cher camarade, vos vociférations aigries relèvent davantage du procès d’intention digne des plus belles heures des procès staliniens que d’une argumentation lucide et pertinente.

      Contrairement à vos affirmations mensongères, Stéphane Beaudet a d’abord œuvré pendant plusieurs mois avec l’Agglo, les services de l’État et les dirigeants de La Toque Angevine (et non pas l’Entracte) pour élaborer un plan social le plus favorable possible aux salariés. D’autre part, il a été proposé aux 103 salariés du site de Courcouronnes de rejoindre le site de Segré. Si 4 seulement ont accepté, les 99 autres bénéficieront d’une indemnité supralégale relativement élevée au regard de la situation financière de l’entreprise, structurellement déficitaire depuis 4 exercices avec 26,4 millions de pertes cumulées. Ainsi, désolé de vous contredire, mais il existe bien des patrons qui assument leur responsabilité sociale et ne se comportent pas, malgré vos outrances réactionnaires, comme des exploiteurs sans foi ni loi !
      En outre, et certainement pas grâce à vous, la société Popy va non seulement s’implanter sur le site, mais elle s’est également engagée à reprendre une partie des anciens salariés (3 le sont déjà). La création d’une quinzaine d’emplois est ainsi envisagée dans les 3 ans qui viennent en fonction de l’activité de l’entreprise. Enfin, pour votre information personnelle, sachez que cette société spécialisée dans la charcuterie industrielle emploie principalement des ouvriers. C’est une fois encore la preuve, que son maire, loin de tout dogmatisme et conscient qu’une partie des habitants est peu ou pas qualifiée, se bat quotidiennement pour maintenir des emplois industriels sur le territoire.

      Concernant maintenant NicoSofra, je me permets de vous informer que des projets de reprise sont en cours d’instruction avec de bonnes chances de succès en raison notamment de l’effet d’entrainement que va générer le début du chantier du TTME en 2016.

      Enfin, Courcouronnes et son maire en premier lieu, n’a pas ménagé ses efforts pour accueillir la base opérationnelle d’ERDF qui verra ainsi le jour en 2016 sur cette commune. Je n’ose vous rappeler que la majorité de ses salariés est constituée d’ouvriers qualifiés et de techniciens relevant de la convention des gaziers et électriciens qui n’est pas a proprement parlé un terreau de la bourgeoisie française. Nous sommes donc encore une fois bien loin de vos poncifs putrides selon lesquels Stéphane Beaudet serait un grand et méchant bourgeois désirant éliminer de sa commune toute mixité sociale !

      Aussi, épargnez-nous vos utopies d’un monde qui n’existe plus et vos insultes envers un responsable politique que vous ne connaissez manifestement pas. Il n’a aucune leçon, ni de probité ni d’humanisme, à recevoir d’un révolutionnaire de salon archaïque qui soutient que l’idéologie sanguinaire et poussiéreuse de la dictature du prolétariat serait une avancée pour le genre humain ! Quant à sa légitimité que vous semblez remettre en cause, Stéphane Beaudet la tient des Courcouronnais vivant majoritairement dans des quartiers populaires qui lui ont encore récemment renouvelé leur confiance à plus de 80 % !
      Il demeure à ce jour le meilleur garant d’un vivre ensemble que vos amis bolchéviques, responsables des pires atrocités et de près de 100 millions de morts durant le 20ème siècle, n’ont jamais su promouvoir…

  • sharlie
    9 juin 2015 at 17 h 24 min

    hello stephane et un superbe beau mariage au plaisir de te retrouver au marche
    concernant ce sujet il est inadmissible d etre pris a la gorge tu devrais en parler tu sais a qui en haut lieu courcouronnes et evry a deja du mal a loger ses demandes habitants mais la ca depasse les bornes au fur et a mesure que tous ce s migrants arrivent au porte de l europe on va proposer de l argent au mairie pour les reloger
    apres mes calculs sur les 10000 migrants recueilli par la france il faudrait plus de 45 villes pour loger a peine 50 d entre eux stop ca suffit je suis pour une intervention efficace en haut lieu
    syephane je te connais tu ferais le necesaaire heureusement tu es la encore une fois pour taper le point sur la table
    le prefet etait au courant mais manuel ne doit pas etre content
    a plus

  • porcher
    2 novembre 2015 at 19 h 01 min

    Toute à fait d’ accord avec tes commentaires !! Quel pause fiscal ?
    Mon grand-père âgée de 95 ans habitant Évry à vu en deux ans une pertes de 300 euros par mois sur sa retraite
    L année dernière il devient imposable de + 900euros pour la premiere fois de sa vie ! ceux qui lui vaut la suppression de ses ADL -150 par mois ,suppression des transports gratuits ! Et il devient imposable cette année aux impôts locaux + 800 euros
    Et oui la pause fiscal doit être juste pour le gouvernement !!
    Mon grand-père a déchiré sa carte d’électeur le dégoûtant de la politique et n’ ira plus voter !!

  • Scuto
    2 novembre 2015 at 19 h 25 min

    La fiscalité devient tellement complexe, digne de l’organisation de Kafka, que même nos technocrates ne s’y retrouvent et ne sont même plus capables d’anticiper l’impact à 100% d’une mesure prise il y a 7 ans. Où alors, c’est à une bombe à fragmentation du précédent gouvernement. Et finalement c’est la France qui trinque !

  • GHJUVAN-GHJACOMU PAOLI
    16 novembre 2015 at 20 h 22 min

    Tu es la locomotive de notre département et je suis fier d’être ton ami…A prestu.

  • Mongin
    17 novembre 2015 at 18 h 49 min

    Merci Mr Beaudet. Fier que vous soyez notre maire ! Toujours parfaitement représentatif et vigoureux dans les propos !

  • Michel L. (@mlb9146)
    7 décembre 2015 at 12 h 46 min

    Bonjour Stéphane,
    Même si désormais, je vote loin de l’Essonne, en Mipy et Lot plus précisément, j’apprécie cet effort de « restitution » en toute transparence, que tu as en ce lendemain de 1er tour, vers tes administrés, électeurs, colistiers!
    Juste MERCI, ami Républicain, pour cette marque de respect !
    Amitiés

    PS: une seule voie: le programme, sans dévier, par l’exemple du terrain ! Un peu comme ici, le fait Aurélien Pradié (28 ans, liste Reynié) dans son canton (Causse et Vallée), le seul a voir la liste LR/UDI/Sté Civile passer en tête le cap du 1er Tour!!

  • Mina Claude
    14 décembre 2015 at 20 h 12 min

    Bonsoir,
    J’ai lu attentivement votre propos et l’analyse que vous avez faite au sujet du recul en voix du Front National dans le seul 91.
    Je souhaiterais vous apporter un fait démontrant que les électeurs du F.N. du premier tour n’ont pas abandonné leur choix du premier tour. Je connais autour de moi des électeurs qui se prononcent toujours pour le F.N au premier tour. Cette fois, au deuxième tour, ils ont considéré que ce parti n’avait aucune chance de passer et, étant de « droite » et voulant « nettoyer » le P.S., ils ont choisi la liste « les Républicains ». Ils me disaient que le F.N. est à la droite de la droite. Bien sûr, ils auraient préféré le voir gagner. Pour ma part, je n’ai jamais cru qu’un électeur pouvait radicalement changer d’idées en 7 jours car la motivation d’un vote est ancrée dans l’esprit depuis très longtemps. Donc, ne vous réjouissez pas de la diminution du nombre de voix car le fait de marteler PAR LA PEUR qu’il ne faut pas voter pour tel ou tel parti soit disant DANGEREUX.
    À cette élection, le recule en voix de la gauche n’est pas dû à quelconque dangerosité mais à l’absence de résultats en regard des promesses électorales passées. Ceci d’ailleurs est valable pour TOUS les partis politiques quels que soient leurs bords. C’est pour cela qu’il y a alternance. Voir le « MOI PRÉSIDENT…. MOI PRÉSIDENT….  »
    Cordialement

  • Berman le doc
    20 décembre 2015 at 22 h 05 min

    Félicitations au nouveau VP
    Te voici en charge d’une délégation pas fantoche, mais je sais que tu sauras œuvrer efficacement pour les franciliens
    Comme tu le dis souvent, on ne s’interdit rien…
    Et n’oublie pas ni ton épouse ni tes WE de oufs la ou tu sais

  • Berman le doc
    20 décembre 2015 at 22 h 07 min

    Oups, l’erreur, je voulais dire pas fastoche….. Gros lapsus du traitement de texte automatique!

  • lebigre
    4 janvier 2016 at 14 h 15 min

    Excellent ! Merci et bravo !

  • Brigitte Vermillet
    4 janvier 2016 at 23 h 42 min

    alors, vivement samedi !

  • Corinne Bourgeois
    5 janvier 2016 at 9 h 07 min

    A samedi!

  • mioulane
    5 janvier 2016 at 10 h 24 min

    Nous regrettons déjà notre Maire préféré, mais cette décision est tout à ton honneur et nous te souhaitons la très belle carrière que tu mérites.
    Avec tout notre soutien et notre amitié.
    Nicole Mioulane

  • Berman
    5 janvier 2016 at 17 h 57 min

    Tes annonces, ça s’appelle du teasing ou je me trompe…
    À samedi pour voir qui est le plus bronze des deux. Lol
    Et qui est ce jeune homme aux côtés de la ravissante Isalou?

    Bonne année à vous deux et bonne chance pour toutes les missions dans lesquelles tu t’investis
    Comme disais Coluche, on compte sur toi!
    Amities

  • BEAUDET Bernard
    19 janvier 2016 at 18 h 02 min

    YES !………

  • Jean-Claude Faglin- ton ami de Bondoufle -
    21 janvier 2016 at 2 h 28 min

    Oui … O.K. – de ma réponse ce soir seulement le 20/01 , car il y avait Marseille pour la coupe de France…! Bravo à eux
    Et aussi pour te dire cher Stéphane… que je ne partage pas ton avant dernière phrase… car aujourd’hui nous nous devons de dire,tout , Haut et Fort ,tant et tant nous avons les dessous de ( l’info ) par le Net et de nombreux média- pour ceux qui veulent « participer » aux actions de nos Elus… pour notre vie en IdF en tous domaines y compris le Foot. Car moi je suis le J-C de Bondoufle.., comme le J-J Bourdin – qui a écrit l’homme LIBRE -( que je t’invite à lire) car je m’en inspire et je suis aussi Charlie.. et je ne veux plus de » réserves » du « politiquement correct »… et je le fais savoir.
    Mais j’ai bien lu…ta dernière phrase et là tu fais un » looping » de rétablissement que Je partage bien sûr. Bien à Toi.

  • Julien G.
    23 janvier 2016 at 0 h 46 min

    Je me demande bien comment il est possible de se targuer d’avoir fait passer la première motion et de se regarder sans cynisme dans la glace le matin.
    La conscience humaine et sociale sacrifiée sur l’autel de la logique électoraliste…
    Je me demande bien quelle mesure vous ferez passer qui permettra à votre conscience de justifier ce racolage digne de Buisson (et non, je n’ai -pas encore- voté à gauche de ma vie).
    Je me demande également quand vient le moment où les idéologies – désormais appelées niaiserie de jeunesse – qui poussent à se lancer dans la politique cèdent place à cette compréhension de ce qu’il convient de faire pour satisfaire ses ambitions.
    Sans doute ne vous-en souvenez-vous plus.
    Mais dites-vous bien que les déconvenues électorales récentes (et les régionales en sont unes pour qui du PS, pour qui de l’UMP) viennent notamment sanctionner ces mesures aux mieux démagogiques, mais tellement éloignées des préoccupations de la masse.
    Le jour viendra je l’espère où l’homme prendra le pas sur le politicien de carrière, le bon sens dictera alors seul si ce sera avec les acteurs en place ou avec une nouvelle génération plus honnête intellectuellement.

    Souffrez que je vous accorde le bénéfice du doute en ne vous considérant pas comme une ordure abjecte de la première heure.

    • Stéphane BEAUDET
      23 janvier 2016 at 12 h 59 min

      Merci de m’accorder le bénéfice du doute et de ne pas me considérer d’emblée « comme une ordure abjecte de la première heure ». C’est déjà ça, je ne suis pas perdu.
      D’abord, respecter ses engagements est un premier moyen de ne plus laisser les électeurs se détourner : or, cet engagement, fidèle à nos positions lors des débats dans l’hémicycle régional ces dernières années, aura été rapidement mis en œuvre. Ca c’est pour l’aspect politique pur.

      Parlons ensuite transport et équité. L’ardoise du Passe Navigo, promesse électorale non financée, c’est une ardoise que plus personne ne nie, de 300 millions d’euros… par an ! Par ailleurs, cette exonération, par extension de l’Aide Médicale d’Etat, est aujourd’hui utilisée par 117000 personnes en situation irrégulières, lesquelles obtiennent ainsi une réduction du prix des transport de 75% ! Nous avons donc pris et assumé une décision d’équité républicaine qui consiste à refuser qu’une personne en situation irrégulière (c’est à dire hors statut d’exilé ou de réfugié, puisque ces derniers statuts rendent de facto la présence sur le territoire régulière) payent moins cher les transports que tous nos concitoyens.
      Enfin, ce n’est pas une décision neutre puisqu’elle génère une économie de près de 50 millions d’euros qui permettra, en partie, et en partie seulement, de solder la dette du tarif unique que nous souhaitons consolider, là aussi conformément à nos engagements.

      Cher monsieur, puisque vus me laissez le bénéfice du doute, je vous invite à venir voir à Courcouronnes comment sont développées les politiques sociales. Voici un domaine où je n’ai aucune forme de leçon à recevoir.

      Bon week-end à vous.
      SB

    • DE SOYER
      24 janvier 2016 at 14 h 13 min

      Monsieur, vous êtes gauchiste et immigrationniste! Emigrez donc à Alger, vous y serez sans doute plus heureux!

  • Micheline TABARLY
    27 janvier 2016 at 14 h 44 min

    Stéphane ! Le foot franchement il y a plus urgent surtout avec tout ce qui se passe en ce moment au sein de la FIFA !!! L’Euro va mettre la pagaille en France pendant un mois et nous coûter alors que nous parlons économies à tout va , espérons au moins que nous entendrons, là aussi, notre Marseillaise comme à tous les vœux ! Bonne continuation !

  • Christian poyroux
    27 février 2016 at 7 h 56 min

    Merci

  • N. DUFOUR
    27 février 2016 at 12 h 08 min

    L’OPIEVOY A LA MOULINETTE DE LA LOI ALLUR ?

  • Berman
    26 mai 2016 at 16 h 45 min

    Au fait, c’est qui le monsieur en chemise?

  • Marie Pierre
    26 mai 2016 at 18 h 28 min

    Beaucoup devraient s en inspirer!
    Bravo

  • KNADE
    26 mai 2016 at 20 h 50 min

    Je suis à 100% avec vous !!!!

  • Milhau lucette
    10 novembre 2016 at 7 h 16 min

    Excellente analyse !! Pour la prospective, wait and see !!

  • Jo
    21 novembre 2016 at 14 h 58 min

    Bonjour,

    Cela aura t’il un impact sur les projets qui doivent commencer en 2017 à Courcouronnes ?
    Je pense plus particulièrement aux travaux du complexe du club de tennis de Courcouronnes.

    Bonne journée

  • Perrot
    16 décembre 2016 at 19 h 26 min

    Merci Cher Stéphane pour cet exercice de vérité et celui de pédagogie vulgarisatrice. Il est important pour que leur appréciation des informations soit juste et leur sens critique avisé que les usagers disposent d’éléments de compréhension de la situation telle qu’elle est réellement -même si elle est difficile à accepter-, de l’origine du « mal » et des responsabilités. Remédier aux maux du présent et préparer l’avenir en plaçant tous les protagonistes face à leurs responsabilités est une philosophie d’action que je partage. Il faudrait que tu m’expliques pourquoi les gouvernements successifs depuis des décennies se sont obstinés à privilégier le développement du TGV au détriment de la remise à niveau des réseaux régionaux -le nôtre en tous les cas-. Je comprends bien que dans la compétition économique qui a accompagné le développement urbain des grandes agglomérations en région il était nécessaire d’irriguer le territoire et de desservir efficacement depuis la capitale, mais comment celui de l’Ile-De-France, dans le cadre des SDRIF successifs et plus densificateurs les uns que les autres avec les volumes de populations attendus à loger et à transporter, a-t-il pu être négligé à ce point ?

  • DinoRider
    16 décembre 2016 at 19 h 57 min

    Et si au lieu de rendre les trains terminus vous les rendiez direct jusqu’à Paris pour un retournement à Paris, le flux des voyageurs seraient absorbés de la même manière sans rupture de charge …

  • Emmanuel Scuto
    19 décembre 2016 at 21 h 20 min

    Bonsoir Stephane
    Désolé mais, de nouveau sur ce sujet, je suis moins optimiste que toi. Les infrastructures, nous les avons avec le Stade de France dont le taux d’occupation est plutôt faible.
    Et le complexe Maurois de Lille ne semble pas être une réussite non plus.

    Nous avons déjà organisé une Coupe du Monde en 2007 et de mémoire, c’était un succès.

    comprends ta motivation à défendre notre territoire et son développement économique mais les coûts associés à ce projet me paraissent disproportionnés par rapport aux gains attendus.
    Amicalement

  • STHENEUR LR1057684
    17 janvier 2017 at 13 h 00 min

    Mr le VP ; Mr le Maire :
    Vous venez d intégrer l équipe dirigeante de notre champion-candidat Fr.Fillon lors de notre tout dernier Conseil National plus particulièrement sur la question des transports…
    Permettez moi de vous soumettre une alternative au politiquement correct que vous jugetez bon de creuser ou pas….

    Le Principe No1 d une offre de service est de repondre aux besoins des citoyens en matiere de qualite = SECURITE + Qualite de Service (confort et ponctualité p.ex)

    Nous autres Franciliens pouvons aisement constater que l offre actuelle de nos « éminents » services publics ne tepondent PAS à ces exigences (sans mm parler de coût)
    Je propose donc que l on change de paradigme et que l on aborde cette question d un point de vue MARCHAND :
    Il existe des centaines d opérateurs au Monde voire mm en Europe capables de nous construire / puis d exploiter des Transports collectifs de qualité… On peut constater p.ex. que le Président Retailleau des Pays de Loire a étendu son appel d offre d’ exploitatiln des TER regionaux bien AU DELA de la seule SNCF !!!
    On voit bien que ces externalisations pour peu que cadrées comme ci-après, se decouvrirons des alternatives crédibles a nos « sacro-saints Services Publics »

    1- Faire un Appel d Offre Européen sur le contour Construction -Exploitation -Restitution (mvaise traduction de l anglicisme Build Operate Transfer)

    Repondent a cet Appel des consortium (a) tricephales (un banquier tel MacQuarie +un betonnier tel Bouygues + un Prestataire d’ Exploitation de réseaux type Vinci)

    NB je n ai AUCUN lien d aucune sorte avec AUCUN de ces acteurs ; ni d autres

    La personne publique rédige un contrat de concession (viaduc de Millau = 75 ans je crois) long ; si possible un peu malin (Cf point 2)
    Le banquier avance les fonds (usuellement qq Milliarrs d €) le bétonnier construit l ouvrage, en étant payé par le banquier ; puis l Opérateur exploite l ouvrage (la ligne, le pont ; l aéroport ;…) pendant la durée de la concession et est rémunéré soit par péage soit par un loyer versé par la personne publique. L’ Opetateur rémunère la banque pdt la durée de la concession…
    Au terme de la concession, l ouvrage retourne dans le périmètre public qui peut alors le re-concessionner ou le gérer en propre…

    La personne publique donneuse d ordre et concessionnante examine les offres des differents consortium (a) selon des règles type Code des Marches publics et designe e gagnant…

    2- dans la DSP, il conviendra d intégrer des normes (p.ex. de sécurité) tjrs mieux disantes dans le temps entre le début et la fin de la concession…
    -dans la DSP il conviendrait de prevoir une remuneration du gagnant en baisse (p.ex 2%/an) dans le temps pour en alleger le fardeau aucours du temps…
    -Dans la DSP il conviendra d envisager des clauses de réversibilité vers un autre acteur si la qualité de service a terme n est pas au Rendez vous de ses engagements

    Je suis naturellement disposé à vous exposer plus avant un tel schéma s il vous parle…
    D ici là je vous presente mes meilleuts voeux 2017 à vous et vos proches.

    Eric

  • Berman
    3 mars 2017 at 12 h 10 min

    Cher Stéphane,

    fais ton possible pour éviter le naufrage

    Moi, je suis pas fan de Macron, et je veux un LR au 2ème tour du 7 mai

    Alors, Juppé , qui était mon option aux primaires, fera mieux que FF

    Bon courage et bises à tous

  • Sennet
    3 avril 2017 at 18 h 27 min

    Bonjour,
    Cette ligne a attiré mon attention « la reconstruction au Centre du centre commercial de Thorigny », je voudrais en savoir un peu plus, je me rappelle avoir vu une photo du projet (c’était un bâtiment circulaire il me semble), mais pas moyen de remettre la main dessus.

    Mais avant une quelconque construction et perdre encore de l’argent inutilement, il faudrait encore faire venir des magasins intéressants…

    Avec la fermeture du magasin Franprix, rien n’est intéressant dans ce centre commercial, s’il on peut encore appeler ça ainsi.

    Puis sécuriser davantage, car la sécurité dans ce centre laisse vraiment à désirer. Ca apprendra l’équipe municipale actuelle/précédente de mettre des barres de HLM. Surtout qu’ils ne sont pas obligatoires car Courcouronnes a un taux de HLM bien supérieur au taux minimal imposé en France.

    En même temps, ce secteur n’est pas assez rentable pour que les magasins puissent vivre.

    Voilà, malgré cela, j’aime cette ville et j’aime son maire, mais certains points dans cette ville m’exaspère au plus haut point.

    Cordialement.

  • Eyrolle-Roca
    26 avril 2017 at 10 h 43 min

    Je partage cette analyse et cela renforce mes convictions de faire barrage à MMe Le Pen.

  • Eyrolle-Roca
    26 avril 2017 at 10 h 48 min

    Ma seule inquiétude Macron ne sera-y-Il pas l’homme du 49 3?

  • dirat
    26 avril 2017 at 23 h 24 min

    J’apprécie ton analyse Stéphane car elle ne résulte pas comme beaucoup d’entre nous d’une réaction à chaud.
    J’ai tout de même posté le soir de ces élections traumatisantes que je voterai pour MACRON afin de battre MLP.
    J’ai soutenu F.FILLON contre vents et marées médiatiques et il a perdu à quelques voix prés, laissant MLP devant lui au premier tour, quel gâchis !
    Je t’en ai voulu comme à tous ceux qui ont signé cette lettre lui demandant d’abandonner la veille du rassemblement du Trocadero, puis qui sont revenus vers lui mais s’en grande conviction.
    Il aurait fallu tout donner dans cette bataille car nous sommes désormais bien plus désemparé à chercher le chemin qui reconstruira et qui rassemblera nos amis (es) pour un projet commun derrière un leader qui doit être charismatique. Mais qui sera-t-il ? où sera-t-elle ?
    Je ne partage pas toutes les idées de MACRON mais il faut lui reconnaître, comme tu l’as comparé à Bonaparte, qu’il est doué d’un talent certain !
    A-t-il raison ? de vouloir rassembler tous ceux qui veulent innover, travailler, entreprendre ?
    De nombreux élus de gauche, plus nombreux que ceux de droite ont rejoint sa bannière.
    Peut-il Présider la France comme on Préside une agglomération ? Avec un certain consensus ? Je ne le pense pas les clivages sont trop importants et nos visions trop différentes.
    Enfin , les Français qui ont voté pour lui semblent en avoir assez des clivages « droite/gauche » . Comme tu le dis, nous devons remporter tout de même la majorités des sièges à l’assemblée avant de construire des Ponts.
    Cela me fait penser que je souhaite en ouvrir un à Villabé !!!
    Localement, qui aurait pensé qu’Evry avec Manuel VALLS et F CHOUAT puisse se mettre à la même table que Corbeil-Essonnes avec Serge DASSAULT et J.P BECHTER pour travailler ensemble à un projet de territoire ?
    Alors faisons un rêve qu’un jour en France des hommes et des Femmes, loin des extrêmes, toutes tendances politiques confondues puissent un jour tracer ces ponts qui nous permettront de lutter contre le chômage, de dynamiser notre économie, de lutter contre le terrorisme, de préparer l’avenir de notre pays au sein d’une Europe forte.
    Malgré tout ce que nous pouvons lire ou entre ici et la, j’ai la conviction que les cadres dirigeant de LR devraient rencontrer MACRON rapidement pour faire une mise au point avant d’engager la bataille des législatives et pour lui expliquer qu’ils lui apporteront son soutien pour battre MLP mais qu’après le 18 juin, il présidera et que la droite et le centre gouvernera !
    Qui sera alors son premier ministre ?
    Bien à toi

    K. DIRAT

  • Poretz
    30 mai 2017 at 6 h 47 min

    Enfin un Plan assorti de budget à la hauteur des ambitions. Bravo!

  • Gary
    20 octobre 2017 at 10 h 21 min

    Service inadmissible, à corriger au plus vite! 1 RDV 1dministratif manqué car courrier distribuée avec 3 semaines de retard.

  • Doleac Patrick
    20 octobre 2017 at 10 h 45 min

    Cela fait des mois que le courrier ne fonctionne pas bien

  • Jadid
    20 octobre 2017 at 10 h 54 min

    Un service ou qualité est en forte chute.
    Je ne reçois plus de courrier, et ne parlons pas des postiers qui ne prennent pas la peine de sonner chez moi pour me donner mon recommandé alors que je suis présent.
    Et j’apprends ce matin que le prix du timbre passe à 0.95€, une honte.
    Il faudrait ouvrir ce service à la concurrence.

  • Damaso
    20 octobre 2017 at 20 h 01 min

    Service public ?????

  • Dupuy
    20 octobre 2017 at 21 h 20 min

    Chèque de salaire posté le 14/09, reçu mis octobre …. convocation d’admission à l’hôpital Necker pour ma fille posté le 29/09, reçu le 10 octobre pour une admission le 11 octobre …..
    bref ras le bol

  • Marianne Jirou
    21 octobre 2017 at 8 h 50 min

    Lorsque c’est le programme télé qui arrive avec 2 semaines de retard, c’est déjà agaçant, mais lorsque c’est une convocation au tribunal, ça devient vraiment très compliqué!
    J’en étais à envisager de déposer plainte à titre individuel, cette action tombe à point nommé! Merci!

  • Le Bourhis Sylvia
    2 novembre 2017 at 14 h 22 min

    Bonjour,

    Dans votre billet d’humeur, vous soulignez la nécessité de prendre en compte la petite enfance, comme les autres publics d’ailleurs, dans tout processus de développement, notamment parce que c’est un facteur incontournable d’émancipation individuelle et collective. Je partage pleinement cette vision pour demain et reste convaincue que lorsqu’un élu inaugure une crèche, une structure d’accueil, il fait beaucoup plus que répondre à la demande des parents. Il ouvre les bras aux familles et à la jeunesse, et porte résolument son territoire vers l’avenir.
    Ce sont là des signes forts que vous semblez donner et qui prennent tout leur sens au sein d’une politique globale de développement local. Je salue votre encouragement à l’innovation qui tient compte des évolutions sociales et sociétales.

    Parents et enfants doivent être au cœur du projet d’accueil. A ce titre, certains rivalisent d’innovations et d’actions avant-gardistes permettant aux parents de voir leurs enfants autrement.

    « Imaginez un lieu presque perdu aux confins de la ville. Imaginez…imaginez plutôt une mini-ferme avec des lapins, des poules, des poissons tropicaux dans des aquariums de toutes tailles et de gros lézards gobant des mouches offertes par de toutes petites menottes, expertes ». Telle est la description émerveillée que l’on peut faire quand on revient de l’une des crèches et écoles maternelles de Pistoia en Italie, où enfants et parents sont au cœur de la structure d’accueil.

    Sans être utopiste au point d’imaginer (quoique…) que nous puissions faire émerger de telles structures dans nos milieux très urbanisés, j’attire l’attention, au travers de cet exemple, sur le fait que dans les lieux d’accueil, les parents ne veulent pas seulement faire garder leurs enfants mais aussi « élargir leurs ressources éducatives ».

    Je suis convaincue qu’il ne s’agit pas seulement de savoir « Qui va garder les enfants ? » mais plutôt « Comment va-t-on les accompagner ? » renvoyant clairement à la nécessité de prendre pleinement la mesure des bienfaits d’une politique de la petite enfance réellement ambitieuse, pour les parents, pour la société dans son ensemble mais aussi, et peut-être avant tout, pour les enfants.
    Notre rôle de parents est bien d’enraciner chez nos enfants des valeurs fondamentales et structurantes pour qu’ils puissent « pousser » bien ancrer dans le sol. Ils traverseront des bourrasques et des tempêtes, mais leurs racines bien profondes les empêcheront de tomber, juste de vaciller parfois. Accompagner de « tuteurs » divers, pluriel, permettant l’accès aux ressources éducatives et sociales, nous pouvons imaginer que les jeunes enfants, leurs familles, se développeront et construiront leur avenir.

    La France est parfois à mille lieues de ce niveau d’intégration, pourtant les pouvoirs publics doivent prendre conscience que l’accueil des jeunes enfants ne peut être optimal qu’à condition de le penser comme un « investissement », et plus encore pour les plus éloignés.

    Comme vous le pointez, disposer d’un mode d’accueil, notamment collectif, est fondamental pour le développement de l’enfant, surtout s’il est issu d’un milieu défavorisé. Or, l’accueil en crèche ne concerne que 10 % des enfants (contre 83 % au Danemark et 66 % en Suède) sans priorité donnée aux enfants dont les familles ont le plus de difficulté à développer le langage, les capacités cognitives et de socialisation, à l’heure où nous savons que la petite enfance est une période critique et implique des interventions précoces auprès des tout-petits.

    Avec vos équipes, vous cherchez à donner la réponse aux besoins de prise en charge des enfants, à la fois quantitativement (nombre de places) et qualitativement (diversité des formules d’accueil)….Souhaitons que vos initiatives puissent être partagées et transférables car réel facteur de bien-être pour les familles ayant des enfants en bas-âge.

  • Lebon
    14 novembre 2017 at 20 h 52 min

    Faire une saisine directe de l’arcep… Le « P » veut dire Poste! Mr le Pdt Soriano…

  • atmazian
    6 décembre 2017 at 11 h 29 min

    Bravo pour cet éditorial courageux pour améliorer vite et de manière durable la régularité sur le RER D qui en a terriblement besoin !
    Mais mesurez vous le risque politique inouï que vous fait prendre la SNCF par son incapacité à tenir les promesses ?
    90% de trains à l’heure sur le rer D avec :
    – des trains neufs en cours de deverminage ?
    – des caténaires hors d âge
    – des travaux pour rehausser les quais
    – des travaux pour un terrier à Beecy
    – la refonte du poste de signalisation de Villeneuve Saint George pour permettre Nexteo (plus compliqué que Montparnasse…)
    – les travaux Gare du Nord 2024
    ….

  • JF Philippe
    6 décembre 2017 at 21 h 33 min

    Vos réunions n’étaient que des simulacres de concertation ….ce n’étaient que des réunions d’information. Ce projet est entériné pour vous depuis longtemps …

  • JF PHILIPPE
    7 décembre 2017 at 0 h 31 min

    Tiens Mon commentaire a été censuré !!! Comme c’est étonnant !!! C’est donc cela la démocratie participative et la liberté d’expresssion !!!???

  • Jacques Vandeputte
    7 décembre 2017 at 20 h 05 min

    Bonjour Monsieur,

    Merci pour ce nouvel article décrivant votre position, que j’ai du mal à laisser sans réponse.
    Je ne sais pas quel est le tombereau d’insultes dont vous faites l’objet, ni si vous êtes la source du « mal originel ». En tout état de cause, vous êtes Vice-Président de la Région en charge des transports, ayant par la même un rôle clef au sein d’Ile de France Mobilités. Vous êtes donc le porte-parole des besoins des citoyens, habitants, usagers, clients… bref de l’autorité politique auprès de l’opérateur de transport en charge du RER.
    C’est donc sur vous que nous comptons pour améliorer notre quotidien, et c’est donc logiquement vers vous que nos critiques se tournent quand nous trouvons que l’intérêt public dans le domaine des transports n’est pas défendu comme il le faudrait. Nous pensons que c’est le cas dans le SA 2019, et vous êtes destinataire depuis plusieurs mois d’une pétition (http://rerd.xyz) à laquelle vous n’avez pas répondu.
    Vous le dites, l’éloignement de Paris est réel pour nous globalement, habitants de grande banlieue. Vous aviez je crois vous-même manifesté votre mécontentement face au SA 2014, qui nous a éloigné de Paris de quelques minutes supplémentaires, au profit d’une nouvelle desserte et d’une fiabilisation du service.
    Aujourd’hui, vous nous expliquez que certains voyageurs doivent accepter non seulement quelques minutes supplémentaires, toujours au profit d’une fiabilisation du service, mais aussi et surtout une correspondance supplémentaire (monter dans le train, s’asseoir, s’installer, se relever, descendre du train, stresser, s’informer, attendre, monter dans le train, chercher une place assise, s’asseoir si c’est encore possible, se réinstaller). Et au passage améliorer le service (au-delà de sa fiabilisation) pour beaucoup d’autres, par exemple les habitants du Plateau et les habitants de la branche Melun par Combs la Ville.
    Il est normal que ces habitants voyageurs, usagers, clients des branches Vallée et Malesherbes, soient révoltés par cette dégradation du service. Et oui, pour eux les conséquences seront une perte d’attractivité supplémentaire de leurs territoires, un déclassement, et accentuera le phénomène de concentration des richesses vers Paris et la Petite couronne. Est-ce cela l’objectif d’aménagement de l’Ile de France ?
    Vers qui nous tourner pour défendre nos intérêts ? Vers le maire de Courcouronnes, dont les habitants profiteront d’un doublement de la fréquence suite au SA 2019 ? Vers le Vice-président de Grand Paris Sud chargé de la mobilité et des transports, dont la majorité des territoires profiteront d’une amélioration de leur service ? Vers le Vice-Président chargé des transports au Conseil Régional d’Ile-de-France ? Vers l’administrateur d’Ile de France Mobilités ?
    Nous pourrions aussi tenter de soumettre nos préoccupations à un autre administrateur d’Ile de France Mobilités, Président du Conseil Départemental de l’Essonne, également Président de l’agglomération Val de Seine Val d’Yerres. Il se trouve que le Val de Seine Val d’Yerres bénéficie aussi directement d’une amélioration de son service dans le SA 2019…
    Donc oui, nous, habitants de la Vallée de la Seine et de la branche Malesherbes, nous sentons dépourvus face à l’autorité politique qui doit défendre nos intérêts face à l’opérateur de transport.
    Je ne doute pas un instant de votre volonté de bien faire, mais comment être certains que nous nous adressons bien à l’arbitre ? Et qu’il nous écoutera en toute impartialité ? Certes, la Commission Nationale du Débat Public interviendra pour la mise en œuvre du SA 2019, mais qu’en est-il de son principe ?
    Quant au projet, vous n’en êtes sans doute pas directement à l’origine en tant que Vice-Président chargé des transports au Conseil Régional d’Ile-de-France , comme le démontre cet article de blog de Francis Chouat (http://www.francischouat.fr/rer-d-du-courage-aux-grands-maux-les-vrais-remedes), qui décrit déjà précisément les principes du SA 2019, quelques mois avant les élections régionales.
    Ceci nous amène à penser que le projet de SA 2019 que vous défendez est décidé depuis octobre 2015. Malgré toutes les « concertations », malgré l’expression de l’impact désastreux qu’il aurait pour nous, le projet n’a jamais été modifié quant à sa substance. Nous, habitants de la Vallée et de la branche Malesherbes, continuons à nous voir privé de notre accès à Paris sans correspondance.
    A chaque fois nous nous sommes vu répondre que nos propositions avaient été étudiées, mais qu’il n’y avait pas d’alternative. Est-ce réellement crédible ? Notre proposition de créer un train Malesherbes – Vallée – Orry aurait pour effet de décroiser le nœud de Corbeil, et permettrait de redonner de la capacité sur le Plateau, dont les trains seraient origine Corbeil. On nous dit que ce projet est irréalisable pour une question de retournement d’un train interconnecté et d’une navette Plateau à Corbeil, tandis qu’il est possible d’y retourner deux trains interconnectés.
    Je ne peux pas croire que ce soit techniquement impossible, en revanche je comprends tout à fait que ce n’est pas conforme au projet. Projet qui n’a pas été significativement modifié depuis qu’il a été annoncé en octobre 2015.
    C’est pourquoi nous demandons aux administrateurs d’Ile de France Mobilités de ne pas voter le SA 2019 en l’état, mais de rechercher réellement la possibilité de ne pas « déshabiller Pierre pour habiller Paul ». Ce n’est sans doute pas le but du projet, c’est néanmoins son effet…
    Concernant l’échelle provisoire du SA 2019, en équipant l’Etoile de Corbeil de matériel Regio2N spécifiques, avec des conducteurs dédiés, une maintenance dédiée et des trains qui sont incapables de desservir les quais standard en Ile de France, pouvons-nous réellement croire au caractère « provisoire », même en temps ferroviaire, de la perte de l’accès à Paris pour les habitants de l’Etoile de Corbeil ?
    Pour finir, vous le dites, nous aurons à l’avenir, avec la croissance du volume de voyageurs, besoin de plus de capacité à destination de Paris pour notre territoire. Peut-être pourriez-vous, en tant que Vice-président de Grand Paris Sud chargé de la mobilité et des transports, saisir le Vice-Président chargé des transports au Conseil Régional d’Ile-de-France afin qu’il demande formellement à SNCF Mobilités à augmenter la capacité à destination de Paris, qui à son tour demandera formellement des capacités à SNCF Réseau ? Ainsi ; nous pourrons avoir un avis de saturation sur le tronçon Villeneuve-Paris, qui permettra d’entamer une réelle discussion sur l’affectation des capacités ? Et peut-être qu’ainsi, les trains grandes lignes, qui, comme vous le dites, ne paient pas les mêmes péages que nos trains de banlieue, participent comme nous au financement des infrastructures d’Ile de France ? Je pense que nous serions collectivement gagnants dans cette démarche essentielle sur le partage de ressources structurellement limitées.
    En matière de transports, il n’y a pas de solution miracle, j’en suis convaincu.
    En revanche, il serait souhaitable de rechercher des solutions équitables, sans sacrifier des territoires au nom du bien « commun » d’autres territoires…

    Jacques Vandeputte
    Collectif des Habitants et Associations du Val de Seine

  • ollivier
    19 janvier 2018 at 18 h 13 min

    Je profite de cette page consacrée à la santé à Courcouronnes pour réagir et interpeler les instances concernées sur certaines anomalies touchant notre quartier.

    J’habite le Hameau du Chemin Vert dont l’Espace Vert central est traversé par un réseau « gasoduc-oléoduc » enterré ce qui a rendu cette surface inconstructible et même interdite aux plantations à racines profondes. D’autre part, nous
    sommes situés sous le couloir aérien de nuées de mouettes et autres volatiles qui vont se restaurer sur la décharge de
    Montauger et reviennent le soir se « laver les pattes » dans Notre Dame du Lac.
    Sans établir de liens de causes à effets, nous constatons depuis ces dernières années une recrudescence de patologies cancéreuses touchant notre population : 4 résidents décédés d’un cancer récemment plus quelques autres autres atteints sur la dizaine de résidents de la Villa Racine autres lieux voisins …

    On est en droit de se poser des questions ?

  • GeO
    16 mai 2018 at 8 h 03 min

    Bonjour M. Beaudet,
    Il s’agit si j’ai bien compris de favoriser le développement des véhicules particuliers autonomes dans la perspective d’une transformation ou d’une réutilisation en véhicules de transports en commun de « micro capacité ». C’est un pari risqué, mais après tout, pourquoi pas ?
    En revanche, vous n’évoquez pas dans ces extraits, sauf erreur de ma part, deux inconvénients importants de la voiture particulière : son coût de possession et son accidentologie (relative aux nombres de déplacements) plus élevés que la plupart des autres modes. Si les véhicules autonomes pourraient être une réponse au second (mais l’accidentologie relative des transports en commun de plus grande capacité en bénéficiera également, ne modifiant pas la comparaison entre ces 2 modes), je n’imagine pas vraiment d’impact sur les coûts. Au contraire, serais-je même tenter de dire…
    Enfin, vos propos sur les recherches en cours des industriels, me donnent l’impression, peut être à tort, que la société subit les choix et les orientations des industriels, alors qu’il me semblerait préférable que ce soit la société qui, par l’entremise des lois et des hommes qui les font, décide de ces mêmes choix : le fait d’encourager, sous une forme ou un autre, la réduction des usages du véhicule particulier (notamment et surtout pour les trajets domicile-travail) contribuerait au choix d’une société moins nombriliste et plus tournée vers les autres, faisant un peu moins la distinction entre ceux qui peuvent se payer une voiture et les autres, choix dont nous aurions bien besoin en ces périodes de lutte et d’affrontement de tout poil. Même s’il s’agit ici d’un débat plus idéologique, je vous l’accord !

  • GeO
    23 juin 2018 at 14 h 06 min

    Bonjour M. Beaudet
    Pourquoi un recul (autre manière de qualifier une marche arrière) serait-il incompris ? Le droit à la déconnexion, voté récemment, peut et doit s’appliquer à tous. J’avoue que j’y apporte toutefois un bémol pour les élus, au titre d’une urgence, considérant effectivement que nos élus communaux, départementaux et nationaux ont malgré tout choisi de porter certains pouvoirs et certaines responsabilités associées, dont celle d’une « astreinte » permanente relative aux affaires de leur ville, de leur département ou de leur pays. Il reste toutefois à définir ce qu’est une urgence légitime et on peut s’interroger, par comparaison à l’organisation des astreintes en entreprise, si une telle responsabilité est bien pertinente
    Bonne continuation

  • Natacha
    30 juin 2018 at 9 h 05 min

    Je ne dis qu’une chose : certaines personnes ne voient pas la chance qu’ils ont d’avoir un maire aussi impliqué que toi, ni que, pour les intérêts collectifs, il faut savoir prendre son mal en patience.
    Les travaux, par exemple, perturbent beaucoup de gens, mais notre commune sera tellement encore mieux après !
    Continue à être un maire « connecté » mais tu as le droit, comme tous à la déconnexion.

  • DEIANA
    28 août 2018 at 21 h 56 min

    Ces personnels sont investis d’une mission de SERVICE PUBLIC. Ils en sont imprégnés. Qu’en sera-t-il une fois privatisés ? Je doute des résultats quand on connaît ce que donne aujourd’hui la privatisation d’EDF/GDF. Réactivité nulle, service à désirer…

  • LeCorre
    31 août 2018 at 19 h 13 min

    Bravo pour ce commentaire qui reconnaît la force du service public dans une période où tout est fait pour le supprimer.

  • LEMOIS
    4 septembre 2018 at 22 h 14 min

    Bonjour Monsieur

    je peux vous assurer que cela donne beaucoup de baume au cœur de lire votre article quand nos équipes se déploient jour et nuit sur le réseau pour assurer la maintenance et les réparations qui, dans ce cas, revêtaient des dimensions exceptionnelles.
    J’ai transmis ce message aux équipes en charge de la remise en état des voies à Courcelle ainsi qu’à d’autres en charge de la maintenance du réseau au quotidien.

    A votre service,

    Respectueuses salutations

  • robin
    26 septembre 2018 at 18 h 52 min

    ne pensez vous que vos amis UMP puis LR avec la gauche socialiste sont grandement responsables du délitement de la sociéte. D’ailleurs pourquoi les avez vous quitté ? et notre gamin immature de l’élysée est pire que tous les autres ….DEBOUT la France avec les amoureux de la France

  • BIZIERE
    10 mai 2019 at 17 h 32 min

    Mr Beaudet, merci pour cet exposé extrêmement clair. Il a le mérite de remettre « pendules à l’heure ».
    A diffuser largement….

  • Staebler Maryvonne
    10 mai 2019 at 23 h 06 min

    Merci pour l’historique car cela « était nécessaire et très intéressant .

  • sabrina
    11 mai 2019 at 1 h 00 min

    Mondieur Beaudet,

    Je suis une conductrice non gréviste.

    Je trouve très dommage qu’il vous ait fallu 5 jours pour vous exprimer sur le sujet connaissant votre parcours politique.

    Je vous rejoins evidemment sur l’imperativité de la reprise du dialogue entre la direction et les syndicats et de la mise en place du service minimum. Et je ne comprends absolument pas pourquoi ce n’est pas déjà le cas.
    Il fait croire que notre direction se désintéresse des usagers et de ses agents commerciaux de conduite qu’ils soient grévistes ou non.
    Les agressions en tout genre sont déjà monnaie courante , souhaite-elle qu’elles augmentent encore? Souhaite-elle davantage de droits de retraits? Il y a déjà trop de services supprimés en temps normal par faute de moyens, vous l’avez mentionné,
    le parc de bus est vieillissant; souhaite-elle quil y ait moins de bus encore sur le réseau?
    Je ne comprends absolument pas son attentisme. Elle a selon moi trop laissé la situation se gangrener, et je suis très inquiète déjà ce soir pour ma prise de service lundi matin. J’aime mon métier, et je ne veux pas venir travailler la boule au ventre.

    Je voulais aussi revenir sur l’assignation à comparaître de 11 grévistes pour délit d’entrave et vous faire part de mon témoignage :

    J’etais planifiée 3 apres midi cette semaine.
    A chacune de mes prises de service, jamais on ne m’a assigné de bus ou de service. comment aurais je pu partir en ligne? Effectivement le parc etait plein, et en plus je pouvais choisir mon véhicule, et mon service, quelle aubaine….seulement ce n’est pas ainsi que les choses fonctionnent, je ne tiens pas à être sanctionnée.
    Selon une note de la direction à l’attention des conducteurs , il y aurait eu 10 tentatives de départs de bus jeudi, et un peu moins la veille. Je n’ai pas quitté le dépôt, et pourtant jamais il ne m’a été demandé de prendre un service et un bus, auquel cas je l’aurais fait.
    Aussi je ne comprends pas comment ces 11 personnes peuvent être accusées de bloquer le dépôt si personne ne nous demande de sortir les bus…..

    J’espère sincèrement que nous pourrons reprendre notre travail très rapidement et surtout dans de bonnes conditions. Et si vous pouviez faire suivre mon commentaire à monsieur Caron (on peut toujours rêver ), ce serait très aimable à vous.

  • Provenzano Pierre
    29 mai 2019 at 13 h 45 min

    La nouvelle offre politique qui a été inventée en même temps que la création de la commune nouvelle d’evry-courcouronnes, en “laissant de côté” les luttes partisanes, est LA réponse à l’attente des citoyens. Le “ras le bol” fortement ressenti par toutes les catégories sociales est alimenté par de nombreuses affaires, qui ont générées ce sentiment d’impunité de nos politiques et que, finalement les lois n’étaient faites que pour le peuple mais quelles ne s’appliquent pas aux dirigeants .

  • JP ROBIN
    31 mai 2019 at 21 h 19 min

    très bonne analyse nationale puis locale mais les deux en contradiction . La fusion réussie ne sera enterinée comme reussie qu’au prochain scrutin . Jusqu »a ce jour les elus sortants se sont « partagés » les postes . Il faudra en attendre le renouvellement pour avoir le jugement du peuple . Ce qui m’inquiète le plus c’est la faible participation locale . Wait and see !