Courcouronnes

Signature d’une OPAH, la rencontre des dynamiques publiques

Il est des actions, engagées par une Ville, lors desquelles les notions -parfois abstraites- de proximité, rénovation, amélioration de la qualité de vie, accompagnement social, cessent de n’être que des mots et des concepts techniques pour devenir une réalité. J’ai eu ce sentiment hier en apposant ma signature à la deuxième convention de l’OPAH, Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat, portée par Courcouronnes, aux côtés du Préfet délégué à l’Egalité des Chances Joël Mathurin et de l’ANAH, l’Agence Nationale de l’Habitat.

La forte augmentation des loyers et des charges locatives est devenue, au fil des années, un véritable sujet pour les Villes. Nous ne pouvons laisser nos administrés face aux difficultés de paiement, a fortiori dans des résidences parfois fortement dégradées.

A Courcouronnes, nous observons une vigilance particulière sur ces sujets qui touchent autant aux conditions de vie, qu’à l’environnement et à l’épineux problème de l’entretien du parc privé.

Ainsi, la première OPAH menée depuis 2011 sur 17 copropriétés du Canal et achevée récemment a été un véritable succès que nous espérions pouvoir réitérer en d’autres endroits de la Ville justifiant de ce besoin d’accompagnement.

La seconde OPAH, Copropriétés-Dégradées, conduite jusqu’en 2019 / 2021, porte sur 8 résidences du quartier du Canal et du Centre ayant proposé des programmes de travaux énergétiques d’ampleurs lors de la première OPAH. Continuer à travailler sur les impayés de charge de copropriété et au redressement juridique et financier et entamer les phases de travaux avec les projets patrimoniaux, redonner aux conseils syndicaux les connaissances juridiques pour une meilleure gestion, lutter contre les impayés de charge, faire un bilan du bâti et accompagner les copropriétés pour lancer les travaux sont quelques uns des objectifs de notre convention tripartite.
Cette signature est un bel exemple des rencontres possibles et heureusement régulières entre les dynamiques locales et celles des politiques publiques nationales.