Actualité Courcouronnes

Une médaille pour un de nos policiers municipaux

J’assistais ce matin, place Beauvau, à la remise de la médaille de la sécurité intérieure à l’un de nos agents de police municipale par Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur.

C’était à la fois un honneur et une fierté pour moi de l’accompagner à cette cérémonie, et l’occasion de lui exprimer mes félicitations et mes remerciements sincères pour ses qualités et la conscience professionnelle dont il fait preuve dans l’exercice de ses fonctions.

A travers lui, je remercie également tous nos agents pour leur dévouement à la sécurité et à la préservation de la qualité de vie de l’ensemble des Courcouronnais et je leur réaffirme mon soutien et ma confiance ; même si, évidemment, il faut sans cesse nous adapter au monde qui nous entoure, à la nature des autres forces en présence et au contexte débattu dans notre CLSPD. A ce titre, le renouvellement prochain de notre convention Police Municipale / Police Nationale, notamment sur les volets partenariaux et formation sera essentiel à un meilleur développement de nos missions.

En l’occurrence, l’honneur d’assister à cette cérémonie est d’autant plus grand que notre agent fait partie des tout premiers récipiendaires d’une médaille créée il y a… 15 jours à peine !

Cette distinction a en effet été instituée par décret publié au Journal Officiel le 30 mars dernier. C’est la concrétisation d’une promesse faite en septembre 2003 par Nicolas Sarkozy, alors Ministre de l’Intérieur, au moment où policiers et gendarmes étaient placés sous son autorité conjointe. Il avait alors promis que leurs efforts seraient mieux reconnus, grâce à des primes et… à « la création d’une médaille de la sécurité intérieure ».

Destinée à récompenser des services particulièrement honorables, notamment un engagement exceptionnel, une intervention dans un contexte particulier, une action humanitaire ou une action ponctuelle ou continue dépassant le cadre normal du service, elle peut être attribuée aux personnels relevant du ministère de l’Intérieur, aux personnels civils et militaires, professionnels ou volontaires, placés pour emploi sous l’autorité du ministère de l’Intérieur, aux policiers municipaux, mais aussi aux volontaires ou bénévoles qui œuvrent dans des associations à des missions relevant de la sécurité intérieure ou plus généralement aux personnes, françaises ou étrangères, s’étant distinguées par une action relevant de la sécurité intérieure.

Pour cette première promotion, Claude Guéant a donc récompensé 36 personnes, parmi lesquelles 10 policiers, 8 gendarmes, des fonctionnaires de la sécurité routière, de la sécurité civile, ainsi que des personnalités extérieures, comme mon collègue maire de Soisy-sous-Montmorency, Luc Strehaiano, en sa qualité de président de la Commission Nationale de la Vidéoprotection.