Actualité Communiqués Courcouronnes Région

Stéphane Beaudet demande l’augmentation de la Dotation Globale Horaire pour le lycée Georges Brassens

Alors que les enseignants du lycée Georges Brassens de Courcouronnes ont manifesté hier leur inquiétude quant aux conditions dans lesquelles se prépare la rentrée 2014, et les menaces pesant sur les actions pédagogiques mises en œuvre par l’établissement, Stéphane Beaudet, maire de Courcouronnes, est intervenu auprès du Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN). Dans un courrier qu’il lui adresse ce jour, il demande que le montant de la Dotation Globale Horaire (DGH) soit revu à la hausse.

Hier, jeudi 13 février, une grande majorité de professeurs du lycée Georges Brassens de Courcouronnes a fait grève et manifesté sur le parvis de l’établissement avant de rejoindre la manifestation régionale à Paris. Le personnel enseignant dénonce les moyens octroyés aux établissements du second degré pour la rentrée de septembre prochain.

Les professeurs s’inquiètent notamment de l’insuffisance de la (DGH) qui ne permet pas de financer la montée pédagogique des 2ème année du BTS « création culture design ».
Ce diplôme, ouvert l’année dernière, marque l’aboutissement d’un travail entrepris depuis 4 ans et qui a vu successivement s’ouvrir une option Arts appliqués en seconde, une filière STD2A et une mise à niveau Arts appliqués.
Depuis 2013, la filière Arts appliqués est la filière la plus importante de l’établissement en termes d’élèves et d’étudiants et contribue ainsi de manière significative au rayonnement de l’établissement.

L’insuffisance de la DGH va donc conduire notamment à la suppression de dédoublements et la suppression de plusieurs options.

C’est pourquoi Stéphane Beaudet, maire de Courcouronnes et conseiller régional, sollicite du DASEN qu’il revoie à la hausse le montant de la DGH. « Il n’est pas envisageable que cette filière s’arrête après tout le travail accompli », insiste-t-il.