Actualité

Réaction de l’association des Maires Villes et Banlieue suite à l’annonce de la nouvelle géographie prioritaire

Communiqué de presse de Ville et Banlieue du 17 juin 2014Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de la ville, a dévoilé ce mardi 17 juin, la nouvelle cartographie de la politique de la ville et les mesures qui accompagnent les nouveaux contrats de ville.

De nombreux élus de l’association nous avaient fait part de leur impatience et inquiétude devant une situation sociale qui se dégrade.

Nombre d’annonces faites par la ministre répondent aux propositions faites par notre association en mars 2012 durant la campagne présidentielle et reprises par François Lamy, ministre de la ville, durant toute la phase de concertation qui a duré près de 18 mois, puis dans la loi de programmation de la ville et de cohésion urbaine votée en février dernier.

Le premier objectif était de resserrer les moyens sur un nombre moins important de quartiers pour augmenter l’efficacité de l’intervention publique dans les quartiers les plus en difficultés.

Passer de 900 à 700 communes et de 2 300 quartiers CUCS en métropole à 1300 en contrats de Ville nous semble donc aller dans le bon sens.

En parallèle, la ministre nous a assuré que des moyens constants seront consacrés à la politique de la ville.

Le second objectif était la mobilisation du droit commun. C’est aujourd’hui acté et charge aux Préfets de sa mise en application sur les territoires concernés. C’est une avance importante et les élus seront très attentifs à cette effective mise en application.

Des moyens spécifiques en matière de développement économique seront débloqués (400 millions d’euros de la Caisse de Dépôts et Consignations et de la Banque Publique d’Investissement) pour la création d’écoles d’entrepreunariat par exemple, ou encore avec la création d’entreprises dans ces quartiers (prêts à la création doublés,….).

L’annonce de 200 quartiers, dont la liste sera dévoilée à l’automne, éligibles à un nouveau programme de rénovation urbaine était aussi une attente forte de l’association des Maires  » Ville & Banlieue « .

Nous saluons les annonces de la ministre de la ville et resterons attentifs aux négociations préalables à la mise en oeuvre de cette réforme au 1er janvier 2015.