Actualité Région Transports

Pollution aux particules fines : Forfait jour et circulation différenciée

C2ttq3GWgAUJ9CNVous le savez sans doute déjà, demain, un nouvel épisode de pollution aux particules fines (PM10) qui dégrade la qualité de l’air, est annoncé par AirParif.  Ainsi, la Préfecture de Police a décidé de déclencher la circulation différenciée à Paris et en petite couronne.

Tout d’abord, il est important de noter que ces seuils d’alerte ont été baissés au 1er janvier dernier. La conséquence de cette décision est donc que nous aurons beaucoup plus de journées d’alerte à compter de cette année, que la pollution augmente, stagne ou même baisse. Il en va de notre santé, c’est donc une décision que l’on doit saluer.
Outre les efforts portés par toutes les collectivités, mais aussi par nous toutes et tous dans notre vie quotidienne, afin de lutter efficacement contre la pollution de l’air, deux changements importants sont à noter à compter de demain.

– Tout d’abord, le STIF met en place un forfait jour « toutes zones » au tarif incitatif de 3,80€. En effet, face au refus du gouvernement de prendre en charge le coût de la gratuité dans les transports en commun en cas de pic de pollution, le STIF a décidé d’activer un titre spécifique « forfait anti-pollution » au tarif de 3,80€.
Ce nouveau titre de transport est attractif pour inciter les Franciliens à laisser leur véhicule au garage et à privilégier les transports en commun ; les forfaits jours actuellement en vigueur varient entre 7,30 € (zone 1-2) et 17,30€ (zone 1-5)). Il est aussi plus juste par rapport aux usagers abonnés à un forfait, comme l’avaient souligné les associations d’usagers des transports. 

Ce forfait représente une économie importante pour l’ensemble des personnes effectuant de longues distances ou devant réaliser plus de deux trajets courts dans la même journée. Il est aussi conforme à la loi de transition énergétique qui prévoit une tarification incitative en cas de pic de pollution.
Le coût pour le STIF de la mise en place de ce tarif incitatif est de 500 k€ par jour.

A 4 millions d’euros par jour, la poursuite de la gratuité totale des transports en commun aurait généré un manque à gagner de l’ordre de 80M€ par an, ce qui serait financièrement intenable pour le STIF !

– Ensuite, finie la circulation alternée arbitrairement par les seules plaques d’immatriculation. A compter de demain, s’applique la circulation différenciée ; une nuance pas uniquement sémantique puisque s’appliquant dorénavant en faveur des véhicules non polluants. Le schéma ci-dessous en rappelle les grandes lignes.

Voici donc quelques informations et préventions utiles pour mieux appréhender ces épisodes qui, je le répète, vont mécaniquement se multiplier et sont pour l’heure estimés à une vingtaine par an.
Bon courage à toutes et tous.

16174545_10155609195124386_4916373212878374871_n