Actualité Evry Courcouronnes Région Transports

Parlons du RER D…

A l’occasion de l’audition annuelle de la SNCF ce matin au conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités, je suis longuement intervenu sur le RER D.

En effet, si j’ai assumé la mise en œuvre du SA2019, mouillé la chemise et assumé un vrai risque politique avec François Durovray et Valérie Pécresse, car il fallait faire bouger les lignes, renforcer la desserte des faisceaux les plus denses –on ne peut me parler de baisse d’attractivité de la capitale de l’Essonne et ne pas comprendre la nécessité de mettre plus de trains pour desservir les gares menant à nos 45000 emplois !-, le résultat sur la ligne de la Vallée est loin d’être au rendez-vous. Très loin.
Alors certes, les Regio2N promis sont en retard de livraison du constructeur, certes, nous subissons 50% d’augmentation de suicide sur tout le réseau de la région, dont 200% sur la seule ligne D, certes la ligne gagne un peu plus de 3 points de ponctualité en 2019, certes le nombre de trains annulés -toujours trop élevé- est en baisse.
Mais qu’il s’agisse d’information voyageurs, de temps de correspondance, de temps de parcours, le compte n’y est pas. Clairement pas.


La question de confiance avec la SNCF, posée de longue date, la défiance même, sa crédibilité et avec elle la nôtre, élus de tous poils qui courageusement osons le changement là où d’autres se complaisaient dans le confort de l’indécision, nous revient ici en pleine figure. C’est insupportable.
Alors, si à travers le futur schéma directeur des lignes D et R que j’initie, des solutions efficientes mais de moyen-long termes font naître un espoir -Nexteo, nouveau matériel roulant en 2021, création du Terrier de Bercy- j’ai à nouveau exigé des résultats concrets et rapides pour la Vallée et par extension pour Malheserbes.
Que les engagements soient enfin tenus par la SNCF. Car ce sont aussi les miens.
Une réunion de travail (de crise) est d’ores et déjà prévue prochainement avec la SNCF, IDFM et l’association des clients -je préfère à usagers- de la Vallée.

pas de commentaires

Laisser un commentaire