Actualité

Newsletter « En direct de la région » n°6

Retrouvez notre Newsletter « En direct de la région » n°6.

LA RÉGION DE RETOUR DANS LES LYCÉES

En décidant de placer cette séance des 19 et 20 mai sous le signe des lycées et de l’éducation, nous avons voulu marquer le grand retour de la Région dans un secteur qu’elle avait délaissé depuis de trop nombreuses années par la précédente majorité qui n’avait été élue sur un programme faisant la part belle à la jeunesse.

• DES GRANDS TÉMOINS POUR LUTTER CONTRE LA RADICALISATION DANS LES LYCÉES. La précédente majorité avait souhaité participer au travail de mémoire autour des 1ère et 2ème guerres mondiales en organisant des déplacements des lycéens dans des lieux très chargés dans lesquels les pires souffrances avaient été vécues par les soldats à Verdun et dans les camps d’extermination nazis à Auschwitz.

• CHIFFRE DU MOIS : 404 millions. C’est le montant des crédits votés lors de la dernière commission permanente dont 68% pour les lycées et la formation professionnelle.

• UN PROGRAMME AMBITIEUX DE RÉHABILITATION DE NOS LYCÉES. C’est en Essonne que Valérie PECRESSE a souhaité annoncer les nouveaux engagements de la Région en faveur des Lycées, au lycée Pierre Mendès France professionnel de Ris-Orangis qui, l’un des plus vétustes de d’Ile-de-France, bénéficiera le premier d’une rénovation totale.

• LYCÉES, RETOURS DE TERRAIN. Depuis notre élection, nous avons manifesté notre volonté de « réinvestir » les lycées et d’être présents, c’est ce que nous avons fait depuis nos désignations en février dernier avec une contrainte majeure, l’opposition ayant refusé de siéger dans les lycées, qui est que nous ne sommes que 13 pour siéger dans les 47 lycées publics et 17 lycées privés de l’Essonne dont les CA sont en général, tous le même jour à la même heure !

• POUR LES LYCEES SANS DROGUE ET SANS ADDICTION. En France, les niveaux de consommation de tabac, d’alcool et de cannabis sont particulièrement élevés chez les adolescents. La Région fait de la lutte contre toutes les addictions une priorité car c’est non seulement un enjeu de santé publique, mais aussi un moyen de lutter contre le décrochage et l’échec scolaire.

• UNE CARTE UNIQUE DES FORMATIONS POUR UNE PLUS GRANDE COHÉRENCE. Afin de donner plus de cohérence à la formation professionnelle en Ile-de-France et de mettre un terme aux luttes entre lycées professionnels et CFA, entre Education Nationale et CFA, c’est désormais la Région qui va « reprendre la main » et ainsi coordonner l’offre de formation sur l’ensemble de notre territoire en tenant compte à la fois des besoins de formation immédiats mais aussi futurs.

Bonne lecture

Endirectdelaregion6

Mise en page 1