Actualité Courcouronnes

Décès de Joséane Adelaïde

J’ai l’immense tristesse d’annoncer la disparition de Joséane ADELAIDE, élue au Conseil Municipal de Courcouronnes et au Conseil de la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne.

Agée de 72 ans, elle a succombé ce jour des suites d’un Accident Vasculaire Cérébral survenu dans la nuit de lundi à mardi.

Joséane ADELAIDE était élue à mes côtés depuis 2001. Elle a occupé jusqu’en 2010 le poste d’Adjoint aux Sports et, depuis quatre ans, celui de Conseillère municipale déléguée en charge des personnes âgées.
Athlète de haut niveau dans sa jeunesse, supportrice acharnée des équipes tricolores de nombreuses disciplines sportives, présente chaque week-end, des années durant, dans les équipements sportifs de la ville pour soutenir nos clubs, Joséane personnifiait la sportive battante et gagnante en même temps que l’élue fidèle et engagée.

Mercredi prochain à 11h en Mairie, les élus du Conseil Municipal et les agents de la commune observeront une minute de silence en sa mémoire.
Lundi 17 février, une célébration en la cathédrale d’Evry se tiendra pour rendre un dernier hommage à Joséane. Des précisions quant à la cérémonie seront communiquées ultérieurement.

Notre tristesse est immense. On pense fort à toi. Bon voyage ma Joséane…

 

  • Marie-Thérèse PLAUD
    7 février 2014 at 21 h 47 min

    Je suis bien triste d’apprendre ton départ. Je ne te verrai plus, toi si joviale, si joyeuse. Aurevoir Joseane Marie-Thérèse

  • Nath
    7 février 2014 at 22 h 54 min

    Je partage votre tristesse, une belle personne, son sourire va nous manquer.

  • LONGUET Jacques
    8 février 2014 at 19 h 01 min

    Quelle terrible nouvelle Stéphane! Voilà à peine huit jours je plaisantais avec elle à la sortie d’une Commission Animation du Territoire. Elle était un peu patraque, mais nous échangions comme d’habitude sur un ton plaisant et nous parlions de nos douleurs….. En la quittant, elle ne voulait pas que je l’embrasse car elle craignait de me passer des microbes! Je ne l’ai pas écoutée. Aurais-je pu me douter que c’était la dernière fois que je pouvais ainsi lui faire part de mon affection…C’est trop injuste! Joséane tu restes avec nous sois en persuadée. Courage à tous et immense respect pour elle!

  • Gaston KELMAN
    10 février 2014 at 10 h 50 min

    Que de regrets à la suite de cette triste nouvelle. nous nous étions brouillés en 2001 pour des raisons politiques. Nous n’avons jamais eu le temps de nous rabibocher bien que ce fût mon souhait le plus profond et le plus sincère.
    je sais qu’aujourd’hui là où elle est « across the bridge, there is no more sorrow », de l’autre côté du pont, il n’y a plus ni haine, ni rancoeur.

  • Etienne
    10 février 2014 at 16 h 16 min

    :’-(
    Quelle triste nouvelle …
    Je me souviens … de sa présence, de son accueil, sa chaleur humaine, sa présence et ses encouragements lorsque je cherchais mon premier emploi, elle m’a beaucoup soutenu, avec François-Joseph et d’autres … Sa joie d’avoir un club d’athlétisme à Courcouronnes, ses encouragements pour tous les athlètes, tous les sportifs, sa passion pour le sport. Ce qui participait à créer du lien social autour du sport.

    Repose en paix, Joséane, Merci pour tout ce que tu nous as donnés. Je pense fort à toi et à tous ceux à qui tu manques.

    Puisses-tu avoir beaucoup d’héritiers de ton état d’esprit.

    Amicalement,

    Etienne Schneider