Actualité Courcouronnes

Courcouronnes encourage l’engagement citoyen

Après avoir exprimé, hier, mon soutien plein et entier à la communauté éducative, je tenais à revenir un instant sur la cérémonie organisée vendredi dernier en l’honneur de nos jeunes diplômés et les remercier, une nouvelle fois, du parcours exemplaire et ambitieux qu’ils nous donnent à contempler. On stigmatise en effet trop souvent les jeunes de banlieue, pointant du doigt les échecs et le décrochage scolaire contre lequel, à Courcouronnes, nous avons fait de la lutte une priorité… Nos jeunes, particulièrement ceux mis à l’honneur vendredi, constituent au contraire une majorité et sont le symbole d’une génération qui avance et réussit.

Et si l’obtention de diplômes peut être regardée comme un aboutissement (quoi que l’on puisse aussi très bien réussir « sans », je pense en être moi-même l’exemple !), elle n’est pas pour autant une fin en soi puisqu’elle ouvre vers un champ de possibles (transition vers un niveau supérieur d’études, choix d’orientations et de filières, accès au marché de l’emploi…) qui mènera, petit à petit, ces enfants vers l’autonomie. A cet égard, aucun des bacheliers présents à Pierre Nicolas n’a stoppé ses études… cela mérite d’être souligné !

C’est là tout le sens de notre stratégie d’action éducative qui vise à accompagner les plus jeunes d’entre nous, depuis la petite enfance vers l’âge d’adultes, de jeunes adultes autonomes et de citoyens responsables. En ce sens, nous estimons que l’éduction n’est pas qu’un moyen de transmettre un certain nombre de connaissances, mais aussi des valeurs qui nous semblent importantes : le vivre ensemble, le sens des responsabilités…

Vous connaissez, pour la plupart, les actions et dispositifs expérimentaux que nous avons mis en œuvre pour y parvenir, aussi je ne reviendrai pas sur le bus des parents, l’écolien ou encore « Alternative Suspension ».

Il est en revanche un autre dispositif que vous ne connaissez pas encore (et pour cause, puisqu’il a été approuvé le 2 février dernier par le Conseil Municipal) et qui prend toute sa place au sein de notre stratégie d’accompagnement vers l’autonomie et d’aide à l’insertion professionnelle : le dispositif « Engagement citoyen ».

S’adressant aux jeunes Courcouronnais de 17 à 20 ans et à l’instar des « permis citoyens », des « bourses aux permis » ou encore des « bourses au Bafa » mis en place dans d’autres communes, il vise favoriser les parcours de formation des jeunes, à les aider à concrétiser leurs projets tout en contribuant à leur insertion citoyenne et en valorisant le travail bénévole au service de la collectivité.

Concrètement, il s’agira pour la Ville de financer la formation au permis de conduire ou au Bafa en échange d’un investissement personnel d’une centaine d’heures à une année au service de la collectivité, à travers l’encadrement d’activités (danse, théâtre..) ou l’aide apportée sur des manifestations ou évènements portés ou relayés par le service Jeunesse.

Pour de nombreux jeunes qui ne disposent pas de ressources personnelles ou familiales suffisantes, le coût non négligeable de la formation à la conduite est en effet un facteur d’aggravation de la fracture sociale dans la mesure où il réduit leur mobilité et leurs perspectives d’insertion professionnelle.

Quant au Bafa (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), il s’agit d’un diplôme non professionnel qui permet d’encadrer, de façon occasionnelle, des mineurs (enfants ou adolescents) en séjours de vacances ou en centres de loisirs. L’obtention de ce diplôme passe par une formation préalable (stages théorique et pratique) qui s’avère elle aussi onéreuse…

Le dispositif prévoit donc, dès cette année, la prise en charge de 2 permis de conduire et de 5 formations au Bafa, pour un montant global de 6 000 €.

Voici donc une initiative qui, je l’espère, permettra d’accompagner les jeunes dans la réussite de leurs projets, tout en favorisant leur implication dans la vie de la commune. Une relation gagnant-gagnant comme je les aime, en somme ! On en reparlera…