Actualité Courcouronnes

Complexe sportif du Lac : signature du Contrat Départemental Communal

 

J’ai signé vendredi dernier au cours d’une cérémonie officielle avec Jérôme Guedj, Président du Conseil Général de l’Essonne, le contrat départemental communal qui concrétise l’engagement financier du Département dans l’opération de création d’un complexe sportif sur le Stade du Lac.

Approuvé par les habitants dans le cadre de la révision du PLU et du PADD en 2004-2005 et figurant dans notre programme municipal de 2008, le futur complexe sportif est appelé à remplacer le Gymnase Jean Zay devenu vétuste et coûteux, et compléter les installations existantes côté Centre, regroupées sur un site unique, plus facile à gérer.

 Après le Gymnase Colette Besson au Canal, il nous apparaissait en effet indispensable de doter le quartier du Centre d’un complexe sportif digne de ce nom. Nos écoliers et collégiens, nos footballeurs, nos gymnastes, nos judokas, nos cyclistes ou encore nos amis de la pétanque pourront ainsi bénéficier d’une infrastructure moderne, sécurisée et adaptée à leurs disciplines.

Le projet, qui consiste en la construction d’un gymnase, l’édification d’une tribune de 200 places, l’aménagement d’un terrain synthétique de football, l’aménagement de 8 terrains de boule et la reconstruction du terrain d’évolution, représente un investissement global de 9,4 millions d’euros dont, et c’est là l’objet du Contrat Départemental Communal, 1,240 millions d’euros subventionnés par le Conseil Général dans le cadre de sa politique d’aide aux investissements locaux. Ces 1,240 millions portent sur la seule réalisation du gymnase.

Ainsi, par le biais de subventions et financements croisés sollicités auprès de l’ensemble de nos partenaires (Conseil Régional, Conseil Général, Communauté d’Agglomération, Agence de l’Eau Seine-Normandie, Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, Centre National pour le Développement du Sport, Fédération Française de Football…), et une fois déduits les bénéfices fonciers tirés de la vente des terrains occupés par l’actuel gymnase, la part nette de financement qui restera à la charge de la Ville ne devrait s’élever qu’à environ 1,294 millions d’euros.

En d’autres termes, le complexe sportif du Stade du Lac serait financé à 85% par des subventions, remboursements et la valorisation foncière des propriétés municipales. La part de la Ville, in fine c’est à dire en 2015, serait donc de 15%.

En outre, cette part municipale, financée par emprunt bancaire, doit être analysée au regard des recettes supplémentaires qu’apporteront les nouveaux foyers fiscaux qui emménageront dans les logements construits d’ici 2015 sur le Centre, soit une recette fiscale annuelle attendue de l’ordre de 200 000 euros. C’est pourquoi, en l’espace de 5 ans du fait des revalorisations annuelles des bases, les nouveaux foyers fiscaux auront permis le financement de la part municipale du projet de complexe sportif du Stade du Lac.

Vous comprendrez donc qu’avec de telles perspectives financières et malgré la crise, il eût été dommage de renoncer à la réalisation de ce beau projet !