Actualité Billet d'humeur Courcouronnes

Ras le bol des dysfonctionnements de la Poste !

Mise en page 1

Etre maire, c’est évidemment et en tout premier lieu s’assurer de garantir pour les habitants la juste et efficiente mission de service public qu’il nous revient de coordonner. Mais nous ne sommes, hélas et heureusement, pas garants de tous les services publics.

A Courcouronnes, nous sommes confrontés, depuis des mois, à une détérioration évidente des services postaux. Des retards de quelques jours dans la distribution de plis, lors de dépôt de recommandés… nous pouvions patienter, pensant que la situation, passagère, allait revenir à la normale.

Puis la situation s’est dégradée ; ce qui n’était que pénible est devenu intolérable.

Comment accepter que des courriers, pour certains envoyés de la ville voisine, nous parviennent avec un mois de retard, quand toutefois ils ne sont pas égarés par le centre de tri…?

Une convocation administrative distribuée avec un mois de retard, une facture à acquitter non distribuée dans les temps impartis, une formalité à accomplir sans délai…

Ces irrégularités peuvent entraîner de lourdes conséquences. Force est de constater que la mission de service public que nous sommes en droit d’exiger, en tant que contribuables, n’est plus exercée sur nos villes ; et si l’on en croit de nombreux messages, sur l’ensemble du territoire national.

Aujourd’hui, les habitants sont excédés, les élus mobilisés.

Collectivement, nous nous érigeons contre le délitement de ce service essentiel.

Excédés par ces dysfonctionnements chroniques des services postaux, nous avons décidé, avec les maires de Lisses et de Bondoufle, d’engager des actions pour réclamer que soit rendu aux habitants un service public efficace, comme nous sommes en droit de l’exiger.

Si nous pouvons entendre les restructurations inhérentes à la Poste, en raison notamment de la dématérialisation des correspondances, nous ne pouvons concevoir que la distribution des courriers imprimés ne soit plus assurée.

 Nous avons sollicité à plusieurs reprises ces dernières années la direction territoriale de la Poste pour comprendre tout d’abord, inciter à la vigilance ensuite et alerter, voire même accompagner les changements auprès de nos habitants, mais toutes ces démarches sont restées vaines, notamment dans la nécessaire transparence que nous doit la Poste.

Pour cette raison et face à l’inertie de la Poste, nous débutons ce vendredi 20 octobre avec les maires de Lisses et de Bondoufle, également concernés par les irrégularités de distribution du courrier, une action conjointement menée avec les habitants. Nous saisirons par courrier mi-novembre le ministre de l’Economie (qui assure la tutelle de la Poste) pour l’informer de la situation catastrophique de nos villes en matière de distribution de courrier et demander que des mesures soient rapidement prises en vue d’un retour durable à la normale.

Je ne manquerai pas de vous tenir informés de la suite donnée à nos actions.