Actualité AMIF Communiqués

Les maires : nous devons rester unis

Communiqué AMIF - 15 novembre 2015La France vit des heures terribles. Sans précédent dans son histoire contemporaine.
A la suite des attentats ignobles commis hier soir, le Président de la République a décrété l’état d’urgence, annoncé un deuil national de 3 jours et réunira le Congrès.

La France est en guerre. Nous devrons être unis, forts, rassemblés.

Les premières pensées des Maires d’Ile de France vont aux familles et aux proches des victimes.
Nous voulons ici faire part de toute notre reconnaissance, féliciter, encourager les forces de l’ordre qui sont venues en aide, qui ont mis leur vie en péril avec courage et détermination pour nous protéger, et tenter de sauver nos compatriotes retenus en otages.
Remercier également les services de secours, les équipes des hôpitaux particulièrement mobilisées, les personnels médicaux qui se sont spontanément rendus disponibles pour aider.
Féliciter enfin les organisateurs du Stade de France pour leur gestion exemplaire du drame, sans heurt, sans panique, dans une enceinte qui réunissait plus de 80000 personnes.

Les Maires d’Ile de France, à travers le maintien, voire le renforcement du processus « vigipirate attentat » participent, à l’échelon local, en lien avec les Préfets, à la sécurisation de nos populations. Il nous revient, en conscience et en parfaite connaissance du terrain, de décider de maintenir ou non les activités sportives et culturelles sur nos territoires.

S’il ne faut ni céder à la panique, ni laisser le sentiment aux terroristes qu’ils parviennent à leur fin de terroriser la population, il convient, notamment pour les rassemblements publics, de prendre toutes les précautions. Déjà, de nombreuses fédérations sportives ont décidé d’annuler les rencontres programmées ce week-end. Nous remercions donc nos bénévoles associatifs, nos habitants, pour leur compréhension, notamment en cas d’annulation.

Les agents communaux, exemplaires de dévouement comme à l’accoutumée, sont d’ores et déjà à pied d’œuvre à travers l’Ile de France pour mettre les drapeaux en berne, pour repositionner des barrières Vauban, pour informer, par voie d’affichage, les populations.

Enfin, concernant les dons du sang, les Maires d’Ile de France rappelle que l’Etablissement Français du Sang indique ne pas subir de pénurie pour l’heure mais sans doute la nécessité à reconstituer les stocks en fin de week-end.

NOUS SOMMES ENSEMBLE.

A télécharger : Communiqué de presse de l’AMIF – Restons unis